jeudi 8 décembre 2022
0 C
Haguenau
AccueilLes actusAutour de ReichshoffenNiedermodern - Les bébés nagent dans le bonheur

Niedermodern – Les bébés nagent dans le bonheur

Pour assurer une douce transition entre le ventre de leur maman et le monde extérieur, Aurélie Heger-Bouhr propose des thalasso-bains aux nouveau-nés, ainsi que tout un accompagnement périnatal dans son cabinet à Niedermodern.

Attirée depuis toujours par ce qui tourne autour de la naissance, Aurélie Heger-Bouhr a véritablement eu le déclic lorsqu’elle-même est devenue maman : « Quand ma deuxième fille est née en 2016 et que j’ai vu comment se passait le bain à la maternité, où le personnel n’a plus le temps, j’ai choisi de poursuivre dans cette voie-là, sachant que je faisais déjà du Pilates et du yoga aérien pour femmes enceintes ». Kinésithérapeute de métier -elle alterne kiné et bébés dans la semaine-, elle profite du covid pour se former à l’école du Bien-naître de Sonia Krief, l’auxiliaire de puériculture qui a créé les thalasso-bains.

Alors qu’Aurélie déleste de sa doudoune une jeune maman pour la conduire dans la pièce tamisée et « très chaude » du bain, Gabriel, âgé de 12 jours, peine à ouvrir les yeux… « Il dort encore beaucoup », sourit Virginie, d’Obersteinbach, qui a reçu ce bain en guise de cadeau dématérialisé. La kiné le déshabille doucement, tout en lui maintenant les jambes relevées sur le ventre, et en l’emmaillotant : l’effet rassurant est immédiat, Gabriel est contenu et apaisé. Une impression de sérénité se répand dans la pièce, au rythme de la douce musique.

« Un voyage comme dans l’utérus »

Lorsque Gabriel entre progressivement dans l’eau, ses yeux s’entrouvrent, mais on sent bien qu’il se laisse aller. Virginie filme, pour le papa. « C’est le même état que dans le ventre de la maman, un voyage comme dans l’utérus », murmure Aurélie qui le berce doucement dans l’eau. « Certains sont comme hypnotisés, ils partent loin, et puis reviennent. » Elle fait couler l’eau sur le front du nourrisson tout en le maintenant avec deux doigts dans la nuque et précise que « ça a l’air de rien, mais les parents ne peuvent pas le reproduire seuls. Je suis très attentive au bébé, mes réflexes de kiné ne sont jamais loin… »

En souhaitant « sortir du code hospitalier parce qu’il y en a assez de la
rapidité »
, Aurélie se rend également très disponible pour « aider et guider les jeunes parents. Je suis celle qui met toutes les infos sur une seule ligne alors qu’ils sont souvent noyés et dans le flou ». Entre massages et conseils sur l’allaitement, le portage, la diversification alimentaire, pour elle, « le bébé, ça n’est que du positif ».   

ARTICLES SIMILAIRES
- Publicité -

Articles populaires

X