dimanche 27 novembre 2022
3.4 C
Haguenau
AccueilLes actusAlsace et ailleursL’Abrapa recrute massivement dans « les métiers d’avenir et nobles »

L’Abrapa recrute massivement dans « les métiers d’avenir et nobles »

L’Abrapa, qui gère à la fois des antennes d’aide à domicile et des Ehpad dans tout le département, est en phase de recrutement actif de personnel, qualifié ou non, dans un secteur qui permet évolutions, reconversions et flexibilité.

Selon l’Observatoire Cap retraite, le nombre de personnes de plus de 80 ans augmentera de 116% en moyenne d’ici à 2040, pour atteindre 110 600 personnes dans le Bas-Rhin. Dans ce contexte de vieillissement de la population, les métiers d’aide à la personne recrutent.

De Reichshoffen à Thal- Marmoutier (deux Ehpad), et de Soultz-sous-Forêts à Brumath en passant par Niederbronn et Drulingen (exemples d’antennes d’aide à domicile), l’Abrapa embauche dans les domaines du portage de repas, de la téléassistance, du transport accompagné, du soin à domicile, de l’accueil de jour, de la petite enfance, etc., mais aussi des infirmiers et des aides-soignants diplômés.

Un rôle sociétal

«Nous recherchons 120 aides à domicile et 100 soignants», détaillent Christelle Spreng, cheffe du service communication et Séverine Kocher, responsable recrutement de l’Abrapa. « Mais au-delà du diplôme pour les postes d’infirmiers et aides-soignants, le savoir-être, l’appétence pour venir en aide aux autres » sont primordiaux, d’autant plus depuis la crise sanitaire.

« On s’est un peu plus rendu compte du rôle sociétal de ces métiers auprès des plus fragiles. Ce sont des métiers d’avenir et qui ont du sens, plus concrets et nobles. C’est une relation enrichissante et bilatérale. »

La possibilité d’évoluer au sein de l’association est également un plus :
« On peut commencer non diplômé et finir auxiliaire de vie sociale, qualifié », appuie Christelle Spreng. La diversité des services est aussi un atout, pour passer d’un poste à l’autre ou du domicile à l’établissement, et la mutation géographique est possible. Enfin, Séverine Kocher précise que les contrats en CDD ou CDI permettent « souplesse et flexibilité, temps plein ou partiel, et tiennent compte des contraintes comme pour des parents solos, des étudiants ou retraités à la recherche d’un complément de revenu »

Séverine Kocher, responsable recrutement de l’Abrapa

L’Abrapa en dates et en chiffres

Plus ancienne et plus importante association à but non lucratif d’Alsace, l’Abrapa— qui signifiait historiquement association bas-rhinoise d’aide aux personnes âgées, mais qui n’est plus désignée que par son acronyme—a été fondée en 1961. L’association s’occupe aussi bien de personnes âgées que de personnes en situation de handicap ou de petite enfance. 3400 salariés interviennent actuellement auprès de 32 000 clients, tous services et territoires confondus. Depuis 2018, l’Abrapa est présente à Paris, et dans le Jura et le Loiret depuis 2020. Elle gère 13 Ehpad.

Article précédentMG 5 à marche forcée
Article suivantSoirée de lumière
ARTICLES SIMILAIRES
- Publicité -

Articles populaires

X