mardi 29 novembre 2022
9.3 C
Haguenau
AccueilÀ la uneAlsace du Nord - Les cigognes, pas que des nids

Alsace du Nord – Les cigognes, pas que des nids

Avec le retour des beaux jours, les cigognes le sont aussi. Si des communes de la région s’en réjouissent et tentent de les attirer, ces oiseaux entraînent bien souvent une gestion supplémentaire pour les mairies.

A Brumath, plus d’une trentaine de nids peuvent être observés. Le maire peut même les observer depuis son bureau. Un couple a fait son nid depuis fin février en face de sa fenêtre, à moins de 10 mètres.

« Ce sont les cigognes qui choisissent l’endroit où elles s’installent, souvent très haut. Les oiseaux aiment s’installer sur des poteaux électriques», explique Etienne Wolf qui sait qu’à Krautergersheim en mars dernier, une branche tombée d’un nid de cigognes sur un câble électrique a déclenché un incendie qui a coupé l’électricité dans tout le village. « Nous n’avons pas le droit de les enlever, nous pouvons seulement les déplacer, mais c’est périlleux », poursuit le maire de Brumath.

Pour anticiper toute future installation, Électricité de Strasbourg fait souvent installer des pics au sommet des piliers. Les cheminées et les toits sont aussi prisés par les échassiers. Déjections, branchages et même des cadavres de petits cigogneaux peuvent être retrouvés au sol ou sur certaines habitations. « Nos habitants nettoient, mais ça finit toujours par revenir. Souvent, ces personnes se tournent vers la mairie pour s’en plaindre », complète Etienne Wolf. Selon lui, elles ne doivent pas être considérées comme un problème. « On est bien content de les voir. Quand je serai à la retraite, j’écrirai un livre sur ces oiseaux. Je les observe et je suis incollable », plaisante-t-il.

Attirer les cigognes

Le village de Dauendorf est l’un des seuls de son secteur à ne pas accueillir au moins un couple de cigognes. À la suite d’une décision de la commission environnement, un nid, qui a vocation à les attirer, a été installé le lundi 11 avril. « Le projet a été débattu au conseil municipal. L’idée ne plaisait pas à tout le monde », indique Claude Bebon, maire de Dauendorf. Une structure de 1,5 m a été perchée sur un mât en béton d’une hauteur hors-sol de 10 mètres, pesant deux tonnes.

« Il a été placé à proximité des anciens jardins communaux, du nouveau lotissement, du terrain de football et de la maison de retraite. Si des cigognes s’y installent, ça permettra d’égayer le quotidien des résidents. Je trouve que c’est un beau projet qui s’est enfin concrétisé », conclut le maire. 

Claude Bebon (à gauche) et des bénévoles, au pied du nouveau nid de cigogne à Dauendorf. / ©DR

Mieux comprendre les cigognes

Ce sont des oiseaux échassiers migrateurs. En Alsace, les cigognes blanches sont majoritaires. Elles sont reconnaissables avec leur plumage blanc et leurs ailes noires. Elles peuvent dépasser les deux mètres d’envergure. Le printemps et l’été, elles élisent domicile en Europe, notamment dans l’Est de la France. L’hiver, elles migrent vers l’Afrique du Nord en traversant le détroit de Gibraltar. Avec le réchauffement climatique, elles ont tendance à rester en Europe australe, en Espagne. Elles sont carnivores et se nourrissent de petits animaux, dans les champs ou les eaux peu profondes.

ARTICLES SIMILAIRES
- Publicité -

Articles populaires

X