Bernolsheim – Boulle investit pour l’avenir

Le promoteur et constructeur immobilier alsacien Boulle a annoncé la construction d’un bâtiment qui accueillera son nouveau siège et de nombreux services. Il sera placé sur la Plateforme départementale d’activités (PDA), en pleine Communauté d’agglomération de Haguenau (CAH).

0
804
Tribock, vue de côté. / ©Dr

Cette construction traduit avant tout un besoin de l’entreprise Boulle : « L’usage crée le besoin. Nous n’avons pas l’outil nécessaire pour cet usage, reconnaît Christophe Boulle, président du groupe du même nom. Le système de l’open space nous a déçus. Il présente de gros avantages, mais aussi de gros inconvénients. Étant trop à l’étroit dans nos bureaux actuels situés à Rosheim, nous avons souhaité développer de nouveaux espaces de travail alternatifs, afin de renforcer notre attractivité », ajoute-t-il.

Pour ce projet, qui a pris le nom de « Tribock », l’entreprise alsacienne a choisi de s’installer sur la Plateforme départementale d’activités (PDA), sur les bans communaux de Bernolsheim et Mommenheim, à proximité de Brumath : « Nous avons exploré différentes possibilités. Nous cherchions une zone dynamique et accessible. La PDA correspondait bien. De plus, l’accueil des élus a été plus que favorable ». Boulle dispose d’un terrain de
2,4 hectares.

Le bâtiment, d’une surface de 10 000 mètres carrés, mesurera 26 mètres de haut et sera conçu sur neuf niveaux : le rez-de-chaussée et huit étages. Autour, la surface sera dédiée à des parkings et des espaces verts.

Tribock, vue de l’arrière sur les panneaux solaires. / ©Dr

Co-working et services divers

Au sein du bâtiment, le rez-de-chaussée et le dernier étage seront « atypiques », mais les autres niveaux se ressembleront sensiblement : « Un amphithéâtre prendra trois étages au milieu de la construction. De part et d’autre, il y aura de grandes terrasses. Un restaurant occupera le dernier étage, en rooftop. Nos bureaux seront situés au septième. À l’intérieur, différents services comme des restaurants, une clinique vétérinaire, une conciergerie, un point de dépôt et de retrait de colis ou encore une crèche composeront les lieux ». À l’extérieur, des bornes de recharge pour voitures électriques seront aussi installées. L’ensemble du bâtiment sera chauffé avec un système de dalle active : « C’est du chauffage au sol, mais au lieu d’être dans une chape, il sera dans la structure de l’immeuble. Il sera alimenté par des pompes à chaleur en aquathermie sur la nappe phréatique ». Ce qui fera sa particularité, c’est un rideau de 7 000 mètres carrés de panneaux photovoltaïques : « L’installation pourra filtrer la lumière sans rendre opaque ce qu’il y a derrière, comme une ombrière ».

Boulle, qui réalisera le gros œuvre, estime la livraison à fin 2025.