vendredi 9 décembre 2022
-2.8 C
Haguenau
AccueilLes actusAutour de BischwillerBischwiller - Une BD racontée en musique

Bischwiller – Une BD racontée en musique

La compagnie La Curieuse propose un spectacle original, Là où vont nos pères, un BD-concert mêlant images et sons de contrebasse.

Le spectacle est inspiré de la bande dessinée de Shaun Tan appelée Là où vont nos pères, qui a reçu le prix du meilleur album au festival d’Angoulême en 2008. Il s’agit d’une BD aux tons sépia, sans texte ni dialogue, une histoire émouvante qui traite d’un thème éternel et universel : l’émigration. Le héros de ce livre décide un jour de quitter sa famille. Il traverse l’océan et rejoint une terre nouvelle, dans le but de connaître une vie meilleure. Il devient un exilé, un homme perdu dans un étrange pays où vivent d’autres exilés qui lui ressemblent. Il doit réapprendre à vivre.

Pour ce spectacle, Antoine Asselineau s’est chargé de la vidéo et Florent Hermet de la musique: « Le contrebassiste sera seul sur scène et les images de la bande dessinée seront projetées sur grand écran dans notre salle de cinéma. Celle-ci, plus intimiste que la grande salle, est parfaite pour ce spectacle poétique, dans lequel les dessins parlent d’eux-mêmes », déclare Maria Navarro Arriens, de la MAC.

Florent Hermet, seul avec sa contrebasse, raconte en musique l’histoire imaginée par l’auteur australien Shaun Tan. / ©Antoine Asselineau

La contrebasse est la voix de cet homme perdu dans un nouveau monde

S’appuyant sur les images fortes de la bande dessinée, Florent Hermet a composé une musique intérieure, douce et puissante, entre écriture et improvisation: « Ce BD-concert est l’occasion de m’exprimer pleinement, d’essayer de varier les modes de jeux possibles avec mon instrument. Ce projet me permet de confronter, d’unir mon univers avec celui de Shaun Tan, pour lequel j’ai beaucoup d’admiration », raconte l’artiste.

Dans ce spectacle, la musique prend un rôle narratif, part dans des envolées lyriques, joue un fil fragile, est remplie de joie, de tendresse, de colère ou souligne des dialogues imaginaires. La recherche du rapport d’un instrument solo à l’image sans texte est passionnante, les similitudes de couleurs, de matière entre la contrebasse et le livre, le côté brut et épuré des dessins et de la musique vont dans le même sens.   

Dès 8 ans.
Billetterie : mac-bischwiller.fr
Mercredi 6 avril à 20 h au Centre culturel Claude Vigée.

La BD Là où vont nos pères est un album qui parle de l’émigration avec poésie et délicatesse. / ©Shaun Tan
ARTICLES SIMILAIRES
- Publicité -

Articles populaires

X