Haguenau – L’hôpital ambitieux

Dans un contexte national délétère, comment le Centre hospitalier qui a traversé la tempête de la crise sanitaire et les conséquences avec beaucoup de courage, peut-il se lancer dans un projet d’envergure avec l’extension de son bâtiment médico-chirurgical, et ouvrir d’ici 2028 presque 50 lits supplémentaires ? La réponse avec le directeur Mathieu Rocher.

0
531
Mathieu Rocher, le Directeur chef d’établissements des Centres Hospitaliers de Haguenau, Départemental de Bischwiller et Intercommunal de la Lauter de Wissembourg guide les élus vers le lien des futurs travaux. / ©DR

70 millions d’euros, c’est le budget alloué pour une extension d’environ 8 000 m² du bâtiment médico-chirurgical dans lequel des services modernisés seront hébergés. Ce projet confortera le rôle d’établissement recours du CHH et participera au développement de l’emploi. C’est notamment pour toutes ces raisons que ce projet architectural a récemment recueilli le soutien de l’ARS, dans le cadre d’une première phase de priorisation « SEGUR investissement ».

Pour Mathieu Rocher,  directeur depuis 2017, il s’agit d’un projet fondamental :

L’hôpital de Haguenau a beaucoup grossi sur les trente dernières années, avec de plus en plus d’activités et 400 professionnels en plus, la dernière opération d’extension a 15 ans. On n’a pas arrêté de réorganiser les choses, ce projet permettra de créer des activités qui manquaient ou d’étendre celles existantes, nous avons créé 48 lits de plus. Le bâti date des années 80, avec des chambres à quatre lits et sans douche, elles ne correspondent plus aux attentes des patients et au contexte actuel, notamment en période épidémique. Nous allons atteindre 80% à 90% de chambres individuelles. C’est aussi une occasion de repenser notre façon de travailler.

La modernisation a déjà commencé

L’hôpital de Haguenau vient de lancer d’autres travaux, des chantiers d’extension conséquents pour accompagner et anticiper l’évolution des besoins en matière de soins critiques et de cardiologie avec notamment la création de quatre chambres supplémentaires de Réanimation et d’une passerelle directe entre le service de néphrologie et l’Association pour l’utilisation du rein artificiel en Alsace, ce qui améliorera, accélérera et simplifiera la transmission des tubes de sang et donc des bilans. À Haguenau, l’hôpital se dévoue corps et âme.

Le chiffre : 48

C’est le nombre de lits supplémentaires en 2028, à l’issue des travaux du centre hospitalier.