jeudi 18 juillet 2024
AccueilChroniquesLa lune et les étoiles

La lune et les étoiles

« Il se passe toujours quelque chose dans votre journal » m’a dit ma voisine l’autre jour en passant devant chez moi alors que je montais des blancs en neige. Je ne lui ai pas rappelé que oui bien sûr c’est le principe d’un journal, et qu’en plus, en Alsace, l’actu est aussi riche qu’une tarte au citron meringuée.

Après la cérémonie grandiose et gorgée d’émotion du Guide Michelin même s’il n’a pas accordé une troisième étoile aux sept prétendants de la région qui en ont déjà deux – ce n’était peut-être pas la bonne année pour cela, suivez mon regard – voilà que nous célébrons le 100e anniversaire du mime Marceau, qui en son temps était le plus célèbre d’entre nous.

Celui qui incarnait Bip, moins souriant à la scène que le bonhomme Michelin à la ville, a laissé une trace indélébile en Alsace. Sauf que, finalement, peu de gens savent qu’il était Alsacien. Comme ma voisine, qui m’a dit : « N’importe quoi, le mime Marceau, un Alsacien ? C’est des conneries d’historien, je suis certaine qu’il était Ricain. Mime, c’est américain comme prénom, non ? » Elle devait confondre avec Michael Jackson, qui s’en est inspiré pour le Moonwalk, son pas le plus célèbre, et aussi pour la couleur blanche de son visage, sans doute. « Et puis, les deux stars ont beaucoup touché les enfants, Jackson un peu plus… » j’ai dit à ma voisine qui n’a pas trouvé ça drôle et qui est remontée chez elle, là où je ne vis pas.

J’ai passé mon pyjama blanc, j’ai sorti ma tarte du four, et j’ai marché sur ma lune, rêvant qu’un jour, ma voisine franchisse un palier et devienne ma coloc, celle avec qui je danserai dans la cage d’escalier et sous les étoiles.

- Publicité -
ARTICLES SIMILAIRES
- Publicité -
- Publicité -

Articles populaires

- Publicité -
X