mardi 6 décembre 2022
4.4 C
Haguenau
AccueilLes actusAutour de ReichshoffenL’association Festi’Val renoue avec « la culture française, l’histoire et la fête...

L’association Festi’Val renoue avec « la culture française, l’histoire et la fête » des conscrits

Avec la suppression du service militaire par Jacques Chirac en 1996, les joyeux cortèges de conscrits qui animaient les villages avant leur départ pour l’armée se sont taris. L’association Festi’Val, sur l’idée de son vice-président Maxime Bertrand, entend marquer à nouveau cette étape dans la vie des jeunes du Val-de-Moder.

Maxi-Flash : Comment est née cette idée de redonner vie aux conscrits ?

Maxime Bertrand : Historiquement, cela fait plus de 200 ans que la fête des conscrits existe et c’est une tradition qu’il ne faut pas perdre dans nos villages, c’est un lien entre la culture française, l’histoire et la fête. Mes parents me racontaient, c’est quelque chose qu’ils ont gardé en mémoire et que moi, né en 1995, je n’ai pas pu faire. Comme ça rentre dans le contexte de l’association Festi’Val, il s’agissait de motiver des jeunes qui auront 18 ans en 2023.

Connaissaient-ils l’histoire des conscrits ?

Nous sommes allés au musée de Pfaffenhoffen, où un guide a remonté l’histoire depuis 1789, les départs à la guerre, les tirages au sort, les déchirements, le retour… et le lien qui se crée entre les gens du même âge. Aujourd’hui, ils ne partent plus à l’armée mais faire des études lointaines et ils pourront se retrouver plus tard, ils garderont des souvenirs à vie de cette aventure qui dure un an.

Tout a commencé en avril par 115 lettres envoyées à la classe 2005 du collège du Val de Moder, pour aboutir au 4 mars 2023, la fête des conscrits mêlée au carnaval organisé par Festi’Val…

J’ai reçu une vingtaine de réponses, car c’est très compliqué de joindre les jeunes aujourd’hui avec une adresse postale ! Il faut environ 100 à 150€ par personne, pour le drapeau, le chapeau, on fait d’ailleurs appel à un club du troisième âge pour broder les costumes. Ils sont force de proposition, et je les laisse se débrouiller parce qu’à 18 ans, on peut avoir des responsabilités et s’investir. On a donc commencé à récolter des fonds à la fête de la musique, et la prochaine étape c’est le 22 octobre, une soirée tartes flambées à la salle polyvalente d’Uberach avec DJ Membr.

Renseignements : conscritsvaldemoder@gmail.com

Une première action à la Fête de la musique a permis de récolter des fonds. / ©DR

L’INFO EN PLUS

L’association Festi’Val a vu le jour en 2013 pour créer une dynamique dans le Val de Moder à destination des 20-60 ans. Soirées, projections de foot, course de caisses à savon ont été organisées, impulsées par les 130 membres de l’association. Les matches de la France au Mondial 2022 seront diffusés sur écran géant à la salle polyvalente d’Uberach.


ARTICLES SIMILAIRES
- Publicité -

Articles populaires

X