Le quart d’heure de Line – Les pailles

0
309
Line ©EG

Chez moi, derrière la lune, hender’m Mond d’Heim, on ne sait pas tout. J’ai compris ça lors de la Geburtsdaa’s Fescht (fête d’anniversaire) de mon fiston. Lessivée par quatre heures de chasse au trésor avec huit Knèckes (bambins) me demandant qui a bien pu lancer cette surenchère de fêtes rivalisant d’originalité, j’accueille la première maman venue chercher son petiot. Lançant un œil sur le Schlachtfald (champ de bataille) que représente la table du goûter, elle s’arrête net sur les pailles en plastique qui se perdent entre les Brochlè (miettes). Lorsqu’elle m’apprend que ces dernières sont verbotè (interdites) à la vente car dangereuses, mon regard parcourt la pièce et je recompte mentalement les chérubins… Gottseidank (Dieu soit loué) tous ont survécu ! Je me confonds en excuses et elle m’explique que les pailles contiennent des produits nuisibles pour la Gsundheit (santé) et l’environnement. Je pense au demi-paquet qui traîne dans un Schüblàd (tiroir) de la cuisine et je me vois déjà menottée pour recel de substances illicites. Quand je pense à toutes ces Bombierfecht (fêtes des pompiers) avec leurs Oranchina garnis d’une paille sponsorisée par la banque locale ! Bref, la maison vide, il ne me reste plus qu’à compter les pailles, en espérant qu’aucune n’occupe le Mawè (estomac) d’un invité : quatre sur la table, deux dans la poubelle (y’a des enfants bien élevés), une dans la boîte à Lego et enfin la dernière, em Frichidèr (au frigo) ! Mon fiston l’a mise au frais fer’s nächste Mol (pour une prochaine fois).

Bof pas sûr ! Allez, avec tout ça j’ai bien mérité de retourner un peu en enfance et de faire des bulles dans une menthe à l’eau.

Line