mercredi 8 février 2023
4.2 C
Haguenau
AccueilChroniquesPas un cadeau !

Pas un cadeau !

Comme dit mon voisin de droite (qui devrait bientôt passer l’arme à gauche), ma voisine n’est pas un cadeau ! L’autre jour en revenant du boulot, Ja do, Ja do, elle râlait, on aurait dit qu’elle vivait sur une planète qui ne voulait pas cuire (je ne suis pas très sûr de mon expression, oui, bon…) Je ne connaissais pas la raison de sa très mauvaise humeur, mais vous me connaissez, je suis un type optimiste et cartésien, j’ai essayé de la rassurer avec des chiffres. J’ai dit : « T’as vu, Colmar a battu son record d’heures d’ensoleillement depuis le 1er janvier, 2300 heures, record de 2003 battu, c’est dingue non ?» Elle m’a répondu que j’étais complètement con, que ce sont justement des chiffres alarmants, et qu’il n’y avait aucune raison de se réjouir. Elle n’a pas ajouté « pauvre abruti », mais je l’ai vu dans ses yeux et, elle a raison ma voisine. Je suis vraiment con ! 2300 heures de soleil ce n’est pas bon pour la planète, évidemment, question de réchauffement climatique, alors que moi je pense à cette idée lumineuse et omniprésente dans mon esprit, de me prélasser sur mon balcon ou le long du Corcovado, réchauffé par les rayons du soleil, tranquilou bilou. Ma voisine a ajouté que je n’étais pas un cadeau, que j’étais complètement inconscient, qu’il fallait tout arrêter, supprimer les voitures individuelles, les avions, le RER, les lumières de Noël même en LED et Internet qui nous bouffe le cerveau et la couche d’ozone. Et là, je ne sais pas ce qui m’a pris, mais j’ai dit stop, j’ai dit avec une voix déchirante qu’en parlant de cadeau, il y en avait un à faire absolument pour le Noël de notre voisin en particulier et des seniors en général, c’est un ordinateur et une formation pointue pour que les anciens puissent utiliser les nouveaux outils, car en France, 2 millions d’aînés sont isolés alors qu’ils étaient 900 000 en 2017 ! Pire, ils sont en situation de mort sociale lorsqu’ils n’ont pas accès au numérique. J’ai dit que c’est pour eux que la vie n’est pas un cadeau et je suis rentré voir le foot. Ma voisine est restée bouche bée pour une fois et derrière ma porte, j’ai serré les poings comme si j’avais battu le Brésil. Finalement, parfois, pousser un cri est un vrai cadeau à se faire.

ARTICLES SIMILAIRES
- Publicité -

Articles populaires

X