mardi 29 novembre 2022
9.3 C
Haguenau
AccueilÀ la uneRoppenheim - Le retour d’une institution carnavalesque

Roppenheim – Le retour d’une institution carnavalesque

Après deux années blanches, le départ du « Buerefasenacht » – carnaval des paysans – de Roppenheim est fixé le 6 mars à 14h29. La ponctualité associée à cette véritable tradition, le dimanche succédant mardi gras, clôture la saison des carnavals alsaciens.

Au départ, l’histoire débute par quelques notes déambulant dans les rues du village en 1959. Les musiciens de l’harmonie de Roppenheim, tous déguisés, terminent par un bal, dès 1964, à la salle des fêtes.

Chaque année depuis, le carnaval est reconduit. Il se poursuit grâce à la Fédération des Associations sportives et culturelles de Roppenheim. Le défilé est orchestré d’une main de maître par son président Gérard Hoehe. Ce dernier ouvre déguisé la cavalcade
colorée sur un vélo décoré.

Les habitants préparent des mois en amont leurs chars et les décorations qu’ils accrocheront le Jour J à leurs fenêtres. La spécificité dans la commune réside dans le fait qu’aucun thème n’est imposé. Même si les « classiques » reviennent fréquemment, « aucun char ne se ressemble jamais » confirme le président.

Chaque groupe d’amis, multigénérationnel, est « originaire à 70% de Roppenheim » selon Sophie Pauli, la première adjointe au maire. Le thème du char est tenu secret jusqu’à la dernière minute. Elle-même s’est d’ailleurs prise au jeu mais aucune information n’a fuité. Au total, 45 chars sont prévus pour cette édition.

Le Covid plane malgré tout sur le carnaval

Crise sanitaire oblige, la commune s’est adaptée à quelques contraintes. Si le pass vaccinal sera de la partie pour accéder à la cavalcade et à la zone de restauration, le bal, lui, est tout simplement annulé. Mais il reste les groupes déguisés et les musiciens, signe qu’une tradition, même perturbée par une pandémie, reprend de plus belle.

VEH

ARTICLES SIMILAIRES
- Publicité -

Articles populaires

X