mardi 18 juin 2024
AccueilAutomobileSmart #3, changement de cap

Smart #3, changement de cap

Pont entre l’Allemagne et la Chine, Smart, désormais partagé entre Mercedes et Geely, change entièrement de stratégie. Finies les petites citadines agiles et compactes, l’heure est aux modèles haut de gamme davantage dans l’air du temps. Après la #1, le constructeur présente un nouveau SUV, le #3.

La marque Smart, traditionnellement associée à ses emblématiques petites citadines parfaites pour la ville, est en train de revoir entièrement sa stratégie. Exit l’époque des véhicules de moins de 3 mètres, l’entreprise allemande, partagée entre Mercedes et Geely, fait désormais le pari de véhicules plus grands, au format de SUV, entièrement électriques et visant le marché haut de gamme. L’année 2022 a inauguré ce changement de cap avec la présentation de la Smart #1, dont les ventes ont débuté en France après quelques mois de report. Le constructeur prévoit maintenant le lancement d’un nouveau modèle, la Smart #3, au premier trimestre 2024.

Si ce véhicule garde certains liens visibles avec la Smart #1, il présente des caractéristiques propres destinées à marquer sa singularité. Ce nouveau modèle, plus long de 4,40 m et moins haut de 1,56 m, arbore un profil plus séduisant avec sa silhouette de SUV et quelques touches de coupé. En comparaison avec le modèle #1, il s’allonge de 13 cm, tout en étant plus bas de 8 cm.

La forme aérodynamique du véhicule se caractérise principalement par l’arrière avec son design fastback. La face avant de la Smart #3 s’illustre avec ses feux d’amande à la signature lumineuse légèrement repensée. Ils sont connectés par un bandeau lumineux, conférant un aspect moderne et distinctif à l’ensemble. L’aérodynamisme est encore renforcé par l’emploi de poignées de portes affleurantes.

Le haut de gamme comme credo

Une fois à bord de la Smart #3, on découvre une cabine qui reflète une élégance contemporaine et une sensation premium qui ne laisse pas indifférent. L’attirail technologique impressionne également, avec un écran tactile central de 12,8 pouces et une dalle de 9,2 pouces derrière le volant pour l’instrumentation. L’ajout d’un affichage tête haute de 10 pouces à partir du deuxième niveau de finition renforce cette idée qu’avec la Smart #3 on embarque pour un voyage vers le futur. En dépit de son design coupé, son habitabilité arrière ne compromet pas le confort des occupants de grande taille, grâce à un toit panoramique apportant une hauteur sous plafond supplémentaire et une belle luminosité. Les claustrophobes peuvent de nouveau se tourner vers la marque ! La Smart #3 offre en outre un coffre d’un volume de 370 litres, soit une augmentation de presque 50 litres par rapport au #1, sans oublier un espace de rangement supplémentaire pratique sous le capot avant.

C’est le Chinois Geely qui a pris en charge la partie technique. La plateforme SEA est la même que celle retenue sur la Smart #1 et le nouveau Volvo EX30. Les puissances électriques vont de 272 à 428 ch, la version Brabus étant la plus puissante, avalant le 0 à
100 km/h en 3,7 s. Impressionnant. Le SUV est alimenté par une batterie d’une capacité utile de 64,8 kWh, permettant une autonomie respectable de 455 km. L’offre de la Smart #3 se décline en quatre versions distinctes : Pro+, Premium, Édition du 25e anniversaire (1 000 exemplaires) et Brabus. Smart n’a pas encore dévoilé les tarifs de son nouveau SUV, mais le ticket d’entrée devrait tourner aux alentours de 45 000 €. Le lancement est prévu pour le premier semestre 2024.

- Publicité -
Article précédent
Article suivant
ARTICLES SIMILAIRES
- Publicité -
- Publicité -

Articles populaires

- Publicité -
X