jeudi 18 juillet 2024
AccueilÀ la uneWingen - Élixirs et plantes et Biosaine cuisine : deux mères nature

Wingen – Élixirs et plantes et Biosaine cuisine : deux mères nature

Il fait bon manger sainement à Wingen avec deux jeunes femmes entrepreneures : Rachel Gardon a lancé Élixirs et plantes—de l’épicerie, de la distillation, de la cosmétique et des tisanes bio—, et Marina Billmann est à la tête de Biosaine cuisine—des crackers, des tartines et des granolas crus.

Elles ont grandi à Wingen, mais ont emprunté des chemins différents qui les ont menées à un constat identique : « Un produit naturel se suffit à lui-même », selon Rachel Gardon. Elle qui voulait « être nez » démarre sa carrière dans l’aromatique comme ingénieure agro-alimentaire en 2002. Jusqu’en 2020, elle développe des produits ultra-transformés principalement pour les cantines : « Je travaillais pour un système que je ne cautionne pas, pourquoi donner des produits déshydratés aux enfants à base d’ail de Chine et d’oignon d’Égypte, au lieu d’éplucher une carotte de chez nous ? »

Quant à Marina Billmann, elle a grandi entre un père qui cuisinait les plantes et un oncle restaurateur, et après un CAP cuisine en 2006 et des stages chez Marc Veyrat entre autres, elle a voulu « donner un sens à [sa] cuisine. Je me suis formée à la naturopathie pour allier la cuisine à l’alimentation saine ».

Rachel en pleine récolte des roses vend ses produits sur www.elixirsetplantes.fr ; Marina et son équipe sur www.biosaine-cuisine.fr. / ©DR

Un séchage lent

Marina crée Biosaine cuisine en 2015, « au départ avec des prestations de chef à domicile et des cours de cuisine ». Puis naît une gamme de produits apéritifs et en-cas, « des crackers, des tartines et des granolas, dont la particularité est d’être séchés à basse température entre 24 et 72h. Cette transformation des graines prégermées, c’est-à-dire trempées, les rend plus digestes et les nutriments plus assimilables », explique-t-elle.

Rachel aussi sèche les plantes qu’elle a récoltées à la main sur ses 50 ares en agriculture biologique, mais seulement pour certaines des 200 références d’Élixirs et plantes. « Pour la distillation, on utilise des plantes fraîches, par exemple la rose en ce moment. Je fais de l’eau de rose, de la tisane, un sirop à la rose, un sel et un sucre à la rose. En eau florale, il y a ce côté apaisant en plus du bon goût, et en cosmétique, le principe astringent et anti-rides, bien connu pour son usage traditionnel dans les pays maghrébins ».

Marina élabore des crackers, des turbines et des granolas. / ©DR

Consommatrices de leur production

L’une et l’autre sont d’abord consommatrices de leurs produits :
« Je varie les plaisirs avec ma quinzaine de tisanes, détaille Rachel, je cuisine avec l’huile et le vinaigre à l’ail des ours, le pesto en toasts, et l’été quand je vais aux champs, j’ajoute un hydrolat de menthe à mon eau. Je consomme ce que je ne trouvais pas en Alsace ».
Idem pour Marina et ses quinze références, notamment un de ses produits phares, le Stikchou, qui séduit toutes les générations : « J’ai voulu allier deux produits alsaciens, le stick et la choucroute, avec des graines de tournesol et de lin. On retrouve les bienfaits d’un produit lactofermenté et les oméga 3 du lin, sans oublier le côté umami qui étonne les gens ». Marina, enceinte de son premier enfant, et Rachel avec ses deux grands de 10 et 13 ans, conjuguent futur et retour à la simplicité de la nature.

Rachel fabrique des cosmétiques, des tisanes, des huiles et des sirops. / ©DR
- Publicité -
ARTICLES SIMILAIRES
- Publicité -
- Publicité -

Articles populaires

- Publicité -
X