vendredi 9 décembre 2022
-2.8 C
Haguenau
AccueilÀ la uneAlsace - La Natti est tombée de l’arbre

Alsace – La Natti est tombée de l’arbre

La pomme Natti, qui a vu le jour en 2017, est le fruit de la collaboration de douze producteurs alsaciens. Cette nouvelle variété, 100 % alsacienne, doit notamment répondre à la demande croissante des consommateurs en produits locaux.

Cette pomme est tirée de la variété italienne Bonita, issue du croisement entre la Pink Lady et la Topaz. Elle est reconnaissable par sa couverture rouge flamboyante, son croquant et ses saveurs sucrées et acidulées rafraîchissantes. Le fruit est aussi peu sensible aux maladies comme la tavelure, le chancre et le phytophthora.

En plus de vouloir répondre à la demande croissante des consommateurs en produits locaux, la pomme Natti offre aussi de nouvelles perspectives aux arboriculteurs alsaciens. Cette création permet d’élargir la gamme et de créer une variété à forte valeur ajoutée. Par exemple, Pierre Barth, de l’EARL Le peuplier à Furdenheim, a consacré trois de la centaine d’hectares qu’il possède à la pomme Natti. Aujourd’hui, la production de cette variété se concentre sur vingt-cinq hectares dans toute l’Alsace, de Steinseltz au nord à Sigolsheim au sud, en passant par Roppenheim, Kriegsheim, Brumath, Furdenheim ou encore Dangolsheim.

Rudy Hecky, producteur à Steinseltz et Brumath, dispose de cinq hectares de pommes Natti. Il est un des grands représentants de la variété dans la région :
« Nous la diffusons d’octobre à mai sur tout le Grand Est en livrant des centrales d’achat ».

Tout comme lui, les autres producteurs sont tous engagés dans une démarche écoresponsable : « Nous accordons une grande importance au HVE (haute valeur environnementale), le niveau le plus élevé de certification environnementale des exploitations agricoles ».

Rudy Kechy, producteur. / ©LD

Une soirée de lancement

Pour célébrer ce nouveau lancement et la cinquième année de production de la pomme Natti, une soirée festive a été organisée à l’Auberge au Bœuf de Sessenheim. Le chef étoilé Yannick Germain et son équipe ont proposé des mets sucrés et salés avec ce fruit comme base. Selon le chef, « la pomme Natti se marie très bien dans beaucoup de compositions ». Pendant la soirée, le fruit accompagnait des mets tels qu’un tartare d’aile de raie, une quenelle de rillettes de veau, un ceviche de barbu de ligne ou encore des cuisses de grenouilles désossées.

ARTICLES SIMILAIRES
- Publicité -

Articles populaires

X