vendredi 2 décembre 2022
2.9 C
Haguenau
AccueilLes actusAutour de BischwillerBischwiller - L’EMA pose ses valises à la MAC pour un...

Bischwiller – L’EMA pose ses valises à la MAC pour un Voyage dansé

La MAC de Bischwiller accueillera le spectacle annuel de l’école de danse municipale EMA le samedi 25 juin à 20h (entrée libre), une création des enseignantes Muriell Amm-Boruel et Jennifer Mermaz appelée Voyage dansé.

Durant 90 minutes, les 120 élèves de l’École municipale des arts (EMA) de Bischwiller vont enchaîner « des chorégraphies sur un pays précis, après une ouverture tous ensemble où on partira en voyage, d’où le nom du spectacle : Voyage dansé ». L’enseignante de modern jazz Jennifer Mermaz cite volontiers des escales en Grèce, aux États-Unis, en France ou en Irlande, avec des références à la musique ou aux costumes locaux. Par exemple « un groupe de 6-7 ans en initiation sera habillé d’une jupe rouge et d’un haut vert, les couleurs du drapeau italien, avec le chapeau des gondoliers. C’est un clin d’œil, avec des images projetées aussi ».

Voyage autour du globe

Avec un thème différent tous les ans, l’EMA s’est toutefois tournée vers le spectacle prévu en 2020, covid oblige. Mais puisque la thématique « D’ici et d’ailleurs, destins croisés » essaime à Bischwiller, ce voyage autour du globe tombe bien. « Cela offre une ouverture, une diversité. Dans la danse, rien n’est faux, tout est possible, et côté voyage, c’est une revanche sur le covid où personne n’a bougé », estime Jennifer Mermaz.

Elle-même a beaucoup voyagé avant de reprendre l’EMA avec sa collègue Muriell Amm-Boruel, plutôt spécialisée classique.
« J’ai passé 7 ans comme danseuse au Royal Palace et à partir de 30 ans, j’ai préféré laisser les jeunes arriver,
explique-t-elle. J’avais cette envie de transmettre tout ce que j’ai pu apprendre dans différents pays… » Ses élèves ont de 4 ans à « pas d’âge, c’est-à-dire de l’éveil au renforcement musculaire ou au Broadway jazz avec des adultes d’une soixantaine d’années, de tous niveaux ».

Stages, festivals, formation

Elle qui vient de l’Opéra de Paris a constaté qu’il y a « tellement de projets à faire dans la danse. J’aimerais ouvrir l’esprit des parents et des enfants sans les enfermer dans une seule catégorie de danse ».

L’EMA propose des stages, participe à des festivals, prépare une élève de 17 ans à un centre de formation… À l’image de Jennifer. « C’est une passion ; le meilleur endroit qu’on ait, c’est la scène. » Rendez-vous est pris à la MAC.

ARTICLES SIMILAIRES
- Publicité -

Articles populaires

X