dimanche 27 novembre 2022
3.4 C
Haguenau
AccueilÀ la uneBrumath - Faites entrer le cabaret !

Brumath – Faites entrer le cabaret !

Le samedi 7 mai, les élèves de l’Oz Factory proposeront leur premier spectacle de danse burlesque, glamour et sensuelle, baptisé Faites entrer le Cabaret, à la Maison des œuvres de Brumath. L’événement est organisé conjointement avec l’association haguenovienne Madame Ose.

Initialement, un seul spectacle était prévu. « Deux cents spectateurs ont déjà pris leur billet pour le spectacle de 21h, il est complet », signale Anne Vittoz, directrice de l’Oz Factory. Pour faire face à la demande, l’organisateur a décidé de planifier une deuxième représentation un peu plus tôt dans la journée, à 17h, où il reste une centaine de tickets. « À la base, on n’avait pas prévu d’en faire deux. Les places sont parties tellement vite que nous avons dû réagir rapidement », ajoute-t-elle. L’école Oz Factory, d’où sont issues les quarante danseuses, a été fondée en pleine pandémie. « Dans l’école, il n’y a que des femmes. On y fait du burlesque et de la danse cabaret. Il y a aussi du fitness et du body woogie, une discipline sportive que j’ai créée qui mélange du rock and roll et la culture pin-up », détaille Anne. Les danseuses présenteront une vingtaine de chorégraphies et saynètes théâtrales. « Tout est entrecoupé. Les filles n’enchaînent pas tout d’un coup. Ça fait un moment qu’on bosse toutes là-dessus. Le dernier mois était intensif. L’adrénaline va faire en sorte que tout se passe bien, malgré la fatigue », constate la directrice.

Un spectacle féministe

« Mais pas extrémiste », rappelle Anne Vittoz. Ce spectacle de deux heures, avec une histoire engagée, est destiné à toutes les élèves de son club, sans distinction : « Les danseuses ont entre 30 et 63 ans, de toute corpulence, de toute capacité physique et de tous les niveaux. Le but, c’est que tout le monde puisse participer à ce spectacle. Il suffit de l’adapter ».

L’association Madame Ose, avec ce type d’événement « teinté de girl power et d’acceptation de soi », ambitionne de promouvoir le développement culturel et encourager l’égalité par la danse et toute activité artistique s’y rattachant. « La grande inconnue nous attend. On est assez confiantes et l’on se dit que les gens qui vont venir sont bienveillants, qu’ils savent où ils viennent », conclut Anne Vittoz.    

Billetterie : www.helloasso.com

ARTICLES SIMILAIRES
- Publicité -

Articles populaires

X