vendredi 9 décembre 2022
-2.8 C
Haguenau
AccueilLes actusAutour de BischwillerDrusenheim - Rester humain

Drusenheim – Rester humain

Jusqu’au 5 février, à l’espace d’art PASO du Pôle culturel de Drusenheim, l’exposition Adelaïde Hautval - Rester Humain retrace le destin hors du commun d’une femme alsacienne médecin, qui a soutenu les juifs dans l’enfer des camps de la mort.

Adélaïde Hautval, originaire du Hohwald, était protestante réformée, amie des juifs, médecin et résistante. Elle a aidé de nombreux déportés à Auschwitz-Birkenau et Ravensbrück entre 1943 et 1945. Tout a commencé lorsque, après avoir pris la défense d’une famille juive maltraitée par un soldat allemand, elle a été emprisonnée, a dû porter sur la poitrine une étoile jaune avec une banderole Amie des juifs, puis a été envoyée à Auschwitz. Quelque temps après, elle a exercé en tant que médecin dans le camp. Ne supportant pas l’injustice, elle s’est opposée aux nazis. Risquant sa vie, elle a refusé de participer à des expérimentations médicales barbares, a sauvé des détenus promis à la chambre à gaz.

Jusqu’à la libération, Adelaïde Hautval a fait preuve de dévouement envers les déportés

Pour raconter son histoire, l’Union des Églises Protestantes d’Alsace et de Lorraine, avec le soutien de la CEA, du Fonds Social Juif Unifié et de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah, a organisé une exposition au Pôle culturel de Drusenheim. À travers vingt panneaux, composés de photos et autres illustrations, issues notamment d’archives familiales, celle-ci présente la philosophie de vie, le courage et l’humanisme exemplaire de l’Alsacienne. Cette exemplarité a été reconnue après la guerre. Adélaïde Hautval a été décorée de l’Ordre national de la Légion d’honneur en 1945 et a reçu la médaille des Justes parmi les Nations en 1965. « C’est la première femme alsacienne à avoir reçu le titre de Juste parmi les Nations. Il s’agit de la plus haute distinction honorifique délivrée par l’État d’Israël à des civils », explique Estelle Lange, du Pôle culturel.

Après la guerre, celle-ci a également écrit un livre, Médecine et crimes contre l’humanité.
ARTICLES SIMILAIRES
- Publicité -

Articles populaires

X