jeudi 18 juillet 2024
AccueilLes actusAutour de ReichshoffenGoesdorf - Go les Gaulois à la fête gallo-romaine !

Goesdorf – Go les Gaulois à la fête gallo-romaine !

La deuxième édition de la fête gallo-romaine de Gœrsdorf verra se succéder combats et artisanat d’antan le week-end du 6 et 7 mai rue Principale à l’O part’âge (ancien presbytère protestant), sous l’impulsion de l’association Club Go.

Si Gœrsdorf a bien connu une présence celte ou gauloise dans les forêts alentours—peut-être « un lieu de culte païen, avec des traces de vestiges par-ci par-là » d’après Olivier Foull, le président du Club Go depuis deux ans—l’origine de la fête gallo-romaine est plutôt fortuite. Parmi les membres de l’association, « Dorothée Falck fait aussi partie de la troupe des Mediomatrici, et elle nous a proposé une manifestation sur le thème gaulois l’année dernière. D’ailleurs, les Médiomatrici auraient pu être présents sur ce secteur, entre France et Allemagne », complète le président.

Cette année, une troupe de légionnaires romains appelée La cité des Leuques, originaire de Verdun, se joindra aux Mediomatrici, basés à Gerstheim. Deux campements seront donc montés avec « à peu près deux siècles de différence entre les reconstitutions, sourit Olivier Foull, dans le jardin clos à l’arrière du presbytère protestant, mis à disposition par la commune ». Les tentes côtoieront le bar et le chapiteau, où des tartes flambées anachroniques seront servies le samedi soir, puis sanglier et cochon de lait le dimanche midi. « Le sanglier n’est pas vraiment d’époque non plus, ils en mangeaient, mais pas autant qu’Astérix et Obélix ! » Côté artisanat, cottes de mailles, pièces de monnaie, poterie, instruments de musique, tenues, casques et armement seront présentés, en parallèle de scènes de combat tout au long du week-end.

Des projets sur le feu

Le plus important pour le président étant de « redynamiser les villages jumelés de Goersdorf et Mitschdorf, pour faire venir des gens et proposer des animations aux 1200 habitants ». Le club Go n’en est pas à sa première, outre l’épicerie participative, des ateliers couture-tricot, des week-ends fripes ont lieu régulièrement. Et parmi les projets sur le feu, la seconde édition du Salon bien-être (les 7 et 8 octobre), ainsi qu’un « bar éphémère parce qu’il n’y a plus de bistrot au village, un marché aux puces avec l’aide d’autres associations, reconduire le feu de la Saint-Jean comme à la grande époque, et monter un four à pain pour pouvoir faire des animations et des fêtes champêtres ».

Renseignements au 0682887323, entrée adulte 5€, enfant (+5 ans) 2€.


L’info en plus

Le Club Go a été fondé en 1983 « par une bande de jeunes pour animer le village, comme lors des feux de la Saint-Jean, avec un record homologué de 35,75m », se souvient le président. Puis « le club s’est mis en sommeil » jusqu’au redémarrage avec l’épicerie participative il y a deux ans.

- Publicité -
ARTICLES SIMILAIRES
- Publicité -
- Publicité -

Articles populaires

- Publicité -
X