Haguenau – André Ott, le coup de crayon écolo

Haguenovien de naissance et de cœur, André Ott s’était destiné à une carrière de boulanger avant de devoir partir à l’armée. En mission sur des îles du Pacifique, c’est en voyant les sites d’essais nucléaires que sa conscience écologique s’est développée. À 75 ans, en plus de ses différentes bonnes actions pour l’environnement, il conçoit des cartes postales marquées d’écologie.

0
442
Des créations en poésie, les réalisations d’André Ott. / ©ld

La nature, André l’a découverte dès son plus jeune âge, lui qui est originaire du quartier du Schloessel à Haguenau, autrefois très vert, parsemé de champs et de cultures. En 1968, après un début de carrière de boulanger très vite avorté, André Ott s’est engagé dans l’armée : « J’ai été envoyé à Tahiti, sourit le retraité. Pour ma part, je travaillais pour une centrale d’enrobage sur l’atoll de Fangataufa, où nous avions pour mission de refaire la piste d’atterrissage », poursuit-il. En arrivant, l’Alsacien a vite déchanté: « J’ai vu des îles ravagées par les essais nucléaires. J’ai vu des poissons bleus qui devaient être verts, par exemple. C’est là-bas que j’ai développé ma sensibilité pour l’environnement ».

De retour en Alsace un an plus tard, André Ott a coupé les ponts avec l’armée et a décidé de reprendre son métier de boulanger : « Encore une fois, je n’y suis pas resté longtemps. J’ai poursuivi et fini ma carrière chez Siemens à Haguenau ». En parallèle, André avait acheté un terrain de 50 ares à la Petite-Pierre : « À mon arrivée, c’était un pré. Aujourd’hui, il est classé comme forêt. J’y ai planté de nombreuses variétés de plantes et de nombreux animaux y font leur vie. C’est mon havre de paix, personne ne m’y dérange ». À la retraite depuis 2006, André s’y rend plusieurs fois par semaine.

De l’action au crayon

C’est en 2015, à l’occasion des 900 ans de la Ville de Haguenau, qu’André Ott a réalisé sa toute première carte postale : « J’en ai sorti des dizaines d’autres, garnies de fleurs et de plantes, agrémentées de quelques détails écrits et même de la poésie ». Des cartes ont été réalisées pour la création de la VLS ou encore pour les 30 ans de Natura 2000 : « Je suis en train d’en finaliser une dédiée à l’écologie optimiste de Haguenau », confie le dessinateur. Elle sera disponible le 3 mars, pour l’exposition de l’Amicale des cartophiles et autres collections de la région de Haguenau, dont André est membre. L’événement se tiendra à la Salle des corporations.