mercredi 22 mai 2024

Haguenau – Christian Roth traduit des pièces de rêve

AccueilLes actusAutour de HaguenauHaguenau - Christian Roth traduit des pièces de rêve

Haguenau – Christian Roth traduit des pièces de rêve

Le Théâtre alsacien de Haguenau (TAH) présente la pièce Traum Ferie, traduite par le metteur en scène Christian Roth, qui promet d’apporter du soleil aux spectateurs les week-ends du 14 et 21 janvier au Théâtre de Haguenau.

C’est l’histoire d’« un surbooking dans le midi de la France, où les gens se croisent et s’entrecroisent, chacun se demandant ce que l’autre fait là », résume le metteur en scène du TAH, Christian Roth. Les bases sont posées pour toutes sortes de quiproquos, « une des particularités de la pièce », en plus d’être « plutôt compliquée à jouer ». Au bout de 48 répétitions depuis le mois de mai, et quelques journées complètes en janvier, la troupe qui comprend une cinquantaine de personnes se veut fin prête pour sa pièce annuelle. 

Traum Ferie est une création, traduite de Vacances de rêve de Francis Joffo, acteur reconnu de l’émission Au théâtre ce soir. Si Christian Roth est « tombé par hasard sur cette pièce », il a « beaucoup ri à la lecture, et obtenu les droits par sa veuve ». Le metteur en scène détaille : « Quand on décide de traduire, il faut s’imaginer à la lecture ce que ça donne, et c’est assez intéressant. La traduction peut prendre de trois à six mois, puis il y a l’adaptation, pour la remettre en situation, la moderniser, tout en conservant la trame initiale de l’auteur ». Bien que le texte date des années 80, « il est extrêmement actuel », mais « il faut aussi l’alsacianiser, pour l’humour surtout, parce que le français a cette qualité de jeux de mots qui ne marchent qu’en français ». 

« Rajeunir la distribution »

À 64 ans, Christian Roth est acteur depuis 50 ans et metteur en scène depuis 25 ! Il s’est mis à la traduction des pièces parce qu’il était « dans l’expectative, l’alsacien n’apportait rien, c’était grivois, pas très encourageant ».

Partant du principe que « les grands classiques du théâtre français comme Labiche et Feydeau avaient déjà tout inventé », il s’attaque à Douze hommes en colère de Reginald Rose, jouée en 2009, et prévoit Toc toc de Laurent Baffie l’an prochain. Pour lui, « si une pièce est bonne et qu’elle a fait le tour du monde, elle sera bonne en alsacien ». Sans compter qu’il peut aussi « rajeunir la distribution : les auteurs alsaciens écrivent pour des troupes qui vieillissent, or le TAH a un bon noyau de jeunes, et des ados m’ont demandé à jouer. J’en tiens compte et j’essaie de faire des rôles pour eux ».  

Pratique

Au Théâtre de Haguenau les samedis 13 et 20 janvier et le vendredi 19 à 20h, les dimanches 14 et 21 à 14h30. Réservations sur www.tah.asso.fr, au Relais culturel ou par téléphone au 0695713410. Billets de 8 à 15€, demi-tarif
-16 ans, gratuit -25 ans et +65 ans habitant Haguenau. 

- Publicité -
ARTICLES SIMILAIRES
- Publicité -
- Publicité -

Articles populaires

- Publicité -
X