Haguenau – Les apprentis mécaniciens prennent le virage de l’électrique

Pour rajeunir le parc automobile de son atelier mécanique, et permettre à ses apprentis de se former aux nouvelles technologies, l’UFA Heinrich Nessel s’est doté de deux nouveaux véhicules électriques : des BMW i3, que l’Espace H leur a remis le 11 mai dernier.

0
1066
La remise de deux clés de BMW I3 entre Michel HENTZ, Directeur Général Adjoint et Philippe BOUCHET, Chef d’établissement de l’UFA Heinrich Nessel / ©documents remis

Alors que le monde de l’automobile est en pleine évolution, les formations des futurs mécaniciens s’adaptent. Pour se faire, l’UFA Heinrich Nessel de Haguenau renouvelle son parc automobiles depuis deux ans et demi : « Nous formons nos apprentis à la plupart des véhicules auxquels ils seront confrontés dans leur vie professionnelle », explique David Cattarin, directeur délégué à l’UFA.

Parmi la douzaine de véhicules de sa flotte, l’UFA était déjà équipé d’une des premières Zoé de Renault : « Ce n’était pas suffisant pour permettre à chaque élève de travailler sur un véhicule électrique, d’autant plus que notre effectif a augmenté. Nous comptons près de 90 apprentis mécaniciens ».

Le centre de formation a bénéficié d’une subvention de deux organismes, l’ANFA et OPCO Mobilités, pour l’acquisition de deux nouveaux véhicules électriques.
Pas question d’abandonner le thermique

« Le métier évolue mais de façon modérée. Il n’est pas question pour l’instant d’arrêter d’enseigner sur les véhicules à pistons. » L’ANFA estime qu’en 2036, seuls 40% du parc automobile français sera électrique : « Il est important de connaître les deux, et d’acquérir de nouvelles compétences : la mise hors tension, la maintenance des batteries, et bientôt leur ouverture, etc. ».

Deux BMW i3

Le choix s’est porté sur deux BMW i3. « Notre objectif est de diversifier le parc, de travailler sur différentes marques, et de permettre aux élèves de toucher à des véhicules haut de gamme », se réjouit David Cattarin. L’équipe de l’Espace H, concessionnaire BMW et Mini, s’est rendue sur place jeudi 11 mai, à l’occasion de la remise officielle des deux voitures : « Il est essentiel pour nous d’entretenir cette proximité avec l’UFA et de susciter l’intérêt chez les jeunes », poursuit Michel Hentz, directeur général adjoint du groupe qui compte actuellement une vingtaine d’apprentis :

« Nous sommes heureux de leur permettre de travailler sur nos véhicules et de découvrir nos dernières nouveautés. Le monde de l’automobile est une course à la technologie, et ces jeunes sont l’avenir de nos métiers ! »