lundi 24 juin 2024
AccueilLes actusAutour de BrumathHoerdt - Foudil Kaibou : « Dans le Téprif, le foot c’est...

Hoerdt – Foudil Kaibou : « Dans le Téprif, le foot c’est bien, mais l’important c’est l’Alsace »

L’humoriste alsacien Foudil Kaibou, connu pour ses interventions au Jamel Comedy Club, l’est aussi en Alsace pour ses fameux Téprif de Guyguess, comme il le dit si bien avec l’accent alsacien. Il sera de passage à Hœrdt le samedi 20 mai à 20h30, pour l’interpréter en live.

De Foudil à Guyguess, il y a un gap. Quelle est votre histoire ?

J’ai grandi en Alsace, à Mutzig. Après être devenu DRH, j’ai eu envie de me concentrer sur mon rêve : devenir comédien. Je me suis donné un an pour y arriver. J’ai commencé par le théâtre et j’ai vite lancé l’écriture de mon premier one man show. J’ai été repéré par la production Juste pour rire, qui m’a produit, puis par Jamel Debbouze, qui m’a produit à son tour. Ainsi, j’ai rejoint la troupe du Jamel Comedy Club, où j’ai joué mon spectacle pendant quatre ans. J’ai tourné partout en France, dans les régions d’outre-mer, mais aussi à l’étranger.

Comment sont nés les fameux débriefs, ou « Téprif » ?

Un jour, sur la scène du Jamel Comedy Club, j’ai appris que le Racing Club de Strasbourg venait de valider son ticket pour monter en Ligue 1. J’ai improvisé une intervention sur Radio Dreyeckland, où je jouais un supporter heureux de monter en Ligue 1. Après ce passage, j’ai reçu beaucoup de messages qui me félicitaient, qui me demandaient de recommencer. J’ai réitéré lors de la défaite du RCS contre Chambly en Coupe de France, en 2018. Je me souviens même avoir dit « Oh ferdomi, Chambly c’est pas un club, c’est un nom de yaourt ». Juste en faisant quelques petites interventions de ce genre, je recevais encore beaucoup de messages de personnes qui en voulaient plus. Ainsi est né le Téprif de Guyguess. Encore aujourd’hui, après chaque match, les gens me réclament le Téprif. Il y a des périodes où je suis très assidu, et d’autres où je n’arrive pas à suivre, parce que je suis en tournée.

Que dire de ce « Téprif en live » que vous jouerez à Hœrdt ?

J’invite tous ceux qui apprécient les Téprif de venir le voir en live. Dans ce spectacle, il y a beaucoup de choses que les spectateurs ne verront jamais en vidéo sur YouTube, mais aussi beaucoup d’interactions avec le public. Dans le Téprif, le foot c’est bien, mais l’important c’est l’Alsace. Nous sommes tous alsaciens avant d’être d’une autre origine. Nous sommes unis autour de cette région, peu importe notre religion ou notre couleur de peau. Rassemblons-nous autour de ce qui nous unit.

- Publicité -
Article précédent
Article suivant
ARTICLES SIMILAIRES
- Publicité -
- Publicité -

Articles populaires

- Publicité -
X