samedi 3 décembre 2022
2 C
Haguenau
AccueilAutomobileKia EV6 GT, l’EV6 passe à la vitesse supérieure

Kia EV6 GT, l’EV6 passe à la vitesse supérieure

Un an après avoir sorti son EV6 100 % électrique, Kia lui offre une version GT bodybuildée. Porté par 585 ch, ce modèle est tout simplement la voiture la plus puissante jamais produite par le constructeur coréen. Kia se positionne ainsi sans complexe dans les roues de Porsche, BMW et Audi.

Kia entre dans une nouvelle ère. Fort de ses dernières productions électriques, du e-Niro au Sportage, le constructeur coréen ne se donne aucune limite. La version GT de son EV6, crossover 100 % électrique sorti en 2021, est là pour en témoigner.

Un rapide coup d’œil sur la fiche technique suffit à mesurer l’ampleur de ces nouvelles ambitions : un bloc de 585 ch, le plus puissant jamais produit par la marque, un couple maximal de 740 Nm, une vitesse de pointe de 260 km/h et un 0 à 100 km/h dévoré en 3,5 s. À titre de comparaison, le Porsche Taycan est porté par un bloc électrique de 680 ch et boucle le 0 à 100 km/h en 3,2 s, pour une vitesse de pointe similaire. L’Audi RS e-tron GT dispose, quant à elle, de 625 ch sous le capot et met 3,6 s pour atteindre 100 km/h. Qu’elle est loin désormais l’époque où Kia était considérée comme une marque exotique ! La firme du pays du Matin calme joue dans la cour des grands, et même des très grands.

En toute discrétion

Esthétiquement, l’EV6 GT diffère peu de sa version classique. L’idée, ici, n’est pas d’en mettre plein la vue pour impressionner la galerie : les performances parleront d’elles-mêmes. On note un bouclier avant redessiné, des jantes 21’’ et des étriers de frein verts flashy, seul véritable clin d’œil au caractère
sportif du modèle.

L’ambiance à bord est toujours futuriste en diable, articulée autour de deux écrans incurvés de 12,3 pouces. Kia a travaillé sur une présentation qui parvient à mêler des éléments très modernes dans une architecture des plus zen et que les surpiqûres vertes des sièges sur la version GT ne viennent pas perturber. Démarrage sans clé, aide au maintien dans la file, régulateur intelligent, géolocalisation des points de recharge, freinage d’urgence autonome, reconnaissance des panneaux, radars de stationnement, affichage tête haute, pompe à chaleur… l’arsenal technologique est toujours aussi complet.

Bombe à électrons

L’essentiel se passe ailleurs. Les ingénieurs ont concentré leur travail sur les trains roulants et, bien sûr, le moteur. En ajoutant un second onduleur sur le moteur arrière, les techniciens sont parvenus à augmenter la puissance en sortie de batterie. Le bloc arrière grimpe ainsi à 367 ch. Un second moteur électrique, placé sur l’essieu avant, ajoute 218 ch pour une puissance totale, donc, de 585 ch. Un bouton situé sur le volant permet d’envoyer instantanément l’ensemble de cette puissance de feu aux roues.

Malgré la masse gargantuesque du véhicule (2 260 kg), celui-ci s’envole en un souffle. L’accélération est brutale, la poussée impressionnante. Il convient de rappeler que la GT n’est pas une « pistarde », mais une voiture de ville qui sait aussi se faire très sage, tout en n’émettant aucune émission. La batterie, à la capacité de 77,4 kWh, offre théoriquement 425 km d’autonomie. Dans les faits, il sera aisé de boucler 350 km.

Monstre de puissance la Kia EV6 GT, qui sera vendue 72 990 € début 2023, prouve une nouvelle fois que l’électrique est en passe de redistribuer les cartes du haut de gamme et de l’automobile sportive.

ARTICLES SIMILAIRES
- Publicité -

Articles populaires

X