La Wantzenau – Le MM Park, l’antre de la Seconde Guerre mondiale

Ouvert en 2017 dans une ancienne imprimerie, le MM Park est un musée consacré à la Seconde Guerre mondiale, composé de deux collections privées. Uniformes, armes, véhicules d’assaut, avions et même un bateau sont entreposés dans cet immense hall de 7000 mètres carrés.

0
1588
Un char Churchill. / ©ld

L’instigateur de ce projet est Éric Kauffmann, un chef d’entreprise du secteur :
« Son intérêt pour l’histoire et pour la Seconde Guerre mondiale lui est venu de son père, raconte Dominique Soulier, un de ses amis depuis 30 ans, mais aussi un des gérants du musée. Il a commencé très tôt à collectionner tous types d’objets. L’envie d’en faire profiter les autres est apparue rapidement », poursuit Dominique.

En 2010, alors que sa collection commençait à devenir imposante et envahissante, Éric a décidé de racheter une ancienne imprimerie de La Wantzenau, pour la transformer en un véritable musée. C’est à ce moment que l’entrepreneur s’est rapproché de Dominique, lui aussi collectionneur, pour qu’il l’accompagne dans ce projet : « Beaucoup de travaux ont été entrepris. C’était une longue et grande aventure. Je me souviens d’une époque où il y avait même des chars Sherman au milieu des imprimantes ». Le MM Park a ouvert ses portes en 2017.

Un avion a été suspendu un plafond, un autre a été entreposé sur le parking. / ©ld

Un fonds historique inestimable

L’exposition commence par des vitrines de mannequins, habillés avec des uniformes d’époque authentiques, de toutes les armées et de toutes les nationalités. Ensuite, le visiteur entre dans l’entrepôt, où plus de 120 véhicules – chars, camions, avions et engins en tout genre — sont stockés. À l’écart, dans une des ailes du bâtiment, un véritable bateau flotte sur un bassin artificiel. Plus loin, une bonne partie de l’étage est réservée à la collection de Dominique, dédiée au Plan Sussex 1944, une opération d’infiltration d’envergure sur le territoire français alors occupé par les Allemands : « Georges Soulier, mon père, faisait partie de ces agents. C’est grâce à lui et ses anciens camarades que j’ai pu me procurer toutes ces pièces ».

Le parcours de visite se termine sur une immense salle de jeu, très prisée par les enfants : « Dans notre projet d’extension, cet espace sera complètement modifié, avec l’ajout d’une tour de 18 mètres, surplombée par un avion. La boutique sera revue et agrandie, et des espaces d’exposition supplémentaires seront montés ». Chaque mois, pour compléter une visite, le musée organise une conférence. Le programme est accessible sur son site.

L’info en plus

Dès le début du parcours d’exposition, un véritable mur d’armes à feu a été créé. Parmi les multiples pistolets et fusils, il y a la carabine De Lisles, une pièce remarquable, que d’autres musées envient au MM Park.