Mothern – Lucas Bender et l’éloge passionné au carnaval

Chez les Bender, le carnaval a toujours été une fête très importante. Lucas, le petit dernier âgé de 19 ans, en est déjà un digne représentant. Fort de cette histoire familiale, il a fondé sa microentreprise et vend tous types d’objets carnavalesques.

0
988
Lucas Bender. / ©Dr

Installé à Mothern, Lucas est attaché à son village. De plus, la fête de carnaval y est très importante depuis toujours : « Selon moi, c’est le plus fou d’Alsace, explique-t-il. Il est connu et reconnu pour ses fameux « Fasenachtbutz » qui défilent tous les ans ». Depuis son plus jeune âge, Lucas a toujours été habitué à fêter le carnaval comme il se doit : « À peine Noël derrière nous, nous pensons déjà à cette fête, aux masques, aux déguisements et aux sorties. Toute la maison est décorée dans le thème dès le premier week-end de janvier. C’est une tradition qui se transmet depuis plusieurs générations dans ma famille. J’ai commencé à me déguiser à 3 ans et je me souviens de mes premières sorties carnavalesques quand j’avais 12 ans, avec mes grands-parents et mes parents, et ensuite avec mes amis ». Il reconnaît qu’il ne pourrait pas vivre sans : « Il faut être Mothernois pour le comprendre ».

Le carnaval est une tradition à Mothern. / ©Dr

Un amusement presque professionnel

En parallèle de son activité dans une entreprise automobile basée à Hagenbach en Allemagne, Lucas Bender a créé sa microentreprise appelée BL Carnaval, spécialisée dans la vente d’articles divers et variés pour cette fête: « Plus de 500 références de déguisements, de masques, de perruques, de décorations intérieures ou extérieures, de confettis et de nombreux accessoires sont répertoriées ». Fonder cette société, c’était une manière pour lui de faire perdurer les traditions de carnaval dans sa commune, « pour que les jeunes du coin puissent s’équiper comme il faut ». À un mois du défilé, Lucas a aussi organisé une vente carnavalesque, chez lui, dans la grange familiale : « Plus de 200 personnes, originaires de tout le département, et même d’au-delà, sont venues sur place. En termes de fréquentation, elle a éclipsé toutes celles que j’ai organisées par le passé. Je remercie les communes qui m’ont soutenu, en particulier Roppenheim, Wintzenbach et Munchhausen, mais aussi Christian Beyer, le garage Gsoedl et le contrôle technique
de Mothern pour l’affichage des banderoles ». Après la vente, Lucas a lancé une tombola. Le tirage au sort aura lieu le soir du 8 février à l’occasion du bal.

Contact et informations : blcarnaval.mothern67@gmail.com