Niederbronn – Les Vosgirunners veulent faire suer pour le plaisir

Les 6 et 7 avril, l’association les Vosgirunners organise son 21e week-end de courses. L’une d’elles, appelée l’X, est inédite dans la région. Elle ne durera que 24 heures, pas une minute de plus !

0
62
La MAC VI, en 2023. / ©Pascal Hirtz

L’association des Vosgirunners a été fondée à la fin des années 90 par un groupe d’une dizaine d’amis, alors essentiellement des femmes: « Aujourd’hui, nous sommes près de 70 membres, avec un noyau dur présent toute l’année », explique Véronique Lassalle, Vosgirunneuse depuis 2015 et chargée de la communication de l’association.

« Dans nos rangs, nous sommes tous des amateurs de course à pied. Si certains préfèrent la route, une grande majorité se retrouve plus dans les trails », complète-t-elle. Dans la région, l’association était une des premières à structurer ses propres courses de trail : « C’est bien plus répandu aujourd’hui, d’où la nécessité de se démarquer pour survivre ». Pour ce faire, les Vosgirunners organisent leurs fameux week-ends de course depuis plus de vingt ans : « Pour cette 21e édition, six formats sont accessibles aux coureurs : c’est notre événement de l’année ».

Avec des distances de 12, 26, 43 et même 80 kilomètres, il y en a pour tout le monde : « Par exemple, la Vosgi’Gazelle de 12,5 km est sûrement le trail le plus accessible ». Une nouveauté viendra s’y greffer : « Son nom est l’X. Il s’agit d’une boucle de 6,3 km et 290 m de dénivelé à faire le plus de fois possible en 24 heures. L’objectif, pour les coureurs engagés, est de la reproduire au moins une fois par heure, pour ne pas être éliminé. Une centaine d’intéressés s’est déjà manifestée », confie Véronique.

Un événement humain

Sur les six courses, une bonne dizaine de nations seront représentées : France, Belgique, Hongrie, Pays-Bas, Allemagne, Suisse, République Tchèque, Angleterre, Luxembourg ou encore les États-Unis.

De plus, 1€ par dossard sera reversé à l’association 7 sommets contre la maladie, représentée par Constance Schaerer : « D’autres assos comme Ligne de vie, les Raideuses radieuses et même les Châteaux forts d’Alsace seront accueillies sur l’événement ». Avec le soutien indéfectible de partenaires locaux comme Mars, Fortwenger, Boehli, Alelor et même la brasserie d’Uberach, les Vosgirunners proposeront diverses spécialités pour se restaurer. Plus de 150 bénévoles seront sur site pour s’assurer de la bonne tenue du week-end.