mercredi 22 mai 2024

Nord-Alsace – Fouille après fouille, la terre révèle ses secrets

AccueilLes actusAutour de HaguenauNord-Alsace - Fouille après fouille, la terre révèle ses secrets

Nord-Alsace – Fouille après fouille, la terre révèle ses secrets

Qu’elle soit préventive ou programmée, l’archéologie est active toute l’année en Alsace. Avec chaque nouvelle construction ou aménagement du territoire, les sols sont constamment retournés, ce qui permet aux chercheurs de redonner vie à des vestiges anciens.

Ces dernières années, un aménagement du territoire a donné beaucoup de fil à retordre aux archéologues : le grand contournement ouest (GCO). Ces chantiers, dits
« préventifs », consistent « à détecter et à sauvegarder les éléments du patrimoine archéologique affectés ou susceptibles d’être affectés et détruits par les travaux d’aménagements publics ou privés », comme l’explique la Direction régionale des affaires culturelles (DRAC) sur son site internet. De 2016 à 2019, sur les vingt-quatre kilomètres du tracé autoroutier, trente-quatre fouilles préventives ont été menées de Vendenheim à Kolbsheim : « Le Kochersberg est une zone où les vestiges sont riches, explique Nicolas Payraud, conservateur régional de l’archéologie adjoint pour le Service régional de l’archéologie (SRA). De nombreux sites ont été mis au jour, sans être forcément affectés par les travaux menés. Les trouvailles datent du paléolithique et jusqu’au Moyen Âge. La majorité d’entre elles sont datées de -4000 avant JC au 1er siècle de notre ère. Nous y avons trouvé de tout, notamment des sites d’habitat et funéraires ».

Une fouille à Vœllerdingen. / ©DRAC Grand Est

Une archéologie motivée

En France, l’archéologie préventive, liée aux projets de constructions ou d’aménagements, représente 90 % de l’activité archéologique : « Sur des territoires comme l’Alsace, où la construction est très active, les chantiers sont multiples. En Alsace du Nord, nous en avons mené du côté de Haguenau, à Soultz-sous-Forêts, à Brumath et même à Leutenheim. La plupart du temps, ce sont des petites opérations comme des diagnostics ». En parallèle, les archéologues alsaciens mènent aussi des fouilles programmées, bien plus minoritaires : « C’est une archéologie motivée par des projets de recherche. Lorsque nous parlons de fouilles, c’est que nous savons qu’il y a quelque chose d’intéressant sous nos pieds. Ce n’est pas exclu que nous revenions fouiller le même site plusieurs fois ». Les Journées régionales de l’archéologie, qui ont eu lieu à Niederbronn-les-Bains l’année dernière, se tiendront les 16 et 17 février à Ensisheim. L’objectif pour le SRA est de restituer aux populations les résultats des différentes opérations menées.


 

L’info en plus

Si les prochaines Journées régionales de l’archéologie se tiendront à Ensisheim (Haut-Rhin), ce n’est pas un hasard. En effet, une des plus importantes nécropoles alsaciennes du néolithique y a été découverte.

- Publicité -
ARTICLES SIMILAIRES
- Publicité -
- Publicité -

Articles populaires

- Publicité -
X