vendredi 2 décembre 2022
4 C
Haguenau
AccueilÀ la unePatrick Ernwein : « Construire ensemble le club phare d’Alsace Bossue »

Patrick Ernwein : « Construire ensemble le club phare d’Alsace Bossue »

Habitué à jouer le maintien en R2, le SC Drulingen pointe à une fabuleuse 2e place à l’attaque de la phase retour. Pour l’entraîneur Patrick Ernwein, il faut construire dans la continuité, à l’ombre de Sarre-Union, Sarreguemines ou Oberlauterbach.

Maxi Flash : Deuxièmes après les matchs aller, c’est inespéré?

Patrick Ernwein : Oui et non. Si on se rappelle la saison dernière, on avait bien démarré avant d’être stoppés par le covid. On a gardé le même effectif, et on a ajouté deux, trois petites touches. Aujourd’hui, j’ai 17, 18 joueurs capables de jouer en R2, quand avant, on en avait une dizaine. Avec les blessés, les suspendus, il te faut ces 18 joueurs, et c’est ce qui nous permet d’être là où on est. Après, on a eu la chance de prendre les équipes à notre portée à domicile, ce qui nous a donné une bonne dynamique. Il y a de grosses écuries dans ce championnat, mais la réalité c’est le terrain !

Comment on fait pour attirer des joueurs à Drulingen et jouer le haut de tableau ?

Ma philosophie, c’est le fait de construire ensemble le club phare d’Alsace Bossue, après Sarre-Union, qui joue à un autre niveau. On a de belles installations, un terrain en herbe, un synthétique, un gymnase s’il neige… On veut pérenniser le club en R2. On a une équipe assez jeune, avec quelques anciens qui m’ont suivi à l’époque. Après il faut toujours se battre, mais quand tu attires un bon joueur, en général, ça en attire un deuxième, etc. Un joueur qui a le niveau R1, on sait où il va aller. Donc nous on va aussi miser sur la formation, aller trouver le diamant brut dans un village à côté, qu’on va polir avant que quelqu’un d’autre le remarque! (rires) On a quand même fait monter quatre U18 de chez nous en équipe première, c’est un signe.

On a quand même du mal à imaginer Drulingen chercher la R1…

L’objectif reste de finir dans les 5 premiers. Deuxièmes, c’est exceptionnel, mais il faut déjà qu’on soit réguliers en première partie de tableau, qu’on fasse monter notre réserve qui est en D3… C’est prématuré de viser plus haut.

Premier match retour : Oberlauterbach, le 12 février…

On avait pris une gifle là-bas (8-0) ! Cela reste notre seule défaite, et on avait bien réagi après en gagnant les quatre matchs suivants. On n’a pas été bons chez eux, on devra être meilleurs chez nous. Après, on a eu une préparation tronquée par le covid, je pense que physiquement on aura du mal sur les trois premières semaines. On aimerait bien un peu plus de monde au stade pour nous pousser !

SC Drulingen – US Oberlauterbach, samedi 12 février, 19h

 

ARTICLES SIMILAIRES
- Publicité -

Articles populaires

X