Porsche 911 Dakar : sport et nature

Pour la première fois, la Porsche 911 sort des sentiers battus avec sa version Dakar. Une voiture de sport capable de crapahuter comme un SUV dans la boue et les rochers sans perdre ses fabuleuses sensations de pilotage !

0
159

Tout le monde connaît la Porsche 911, cette voiture de sport capable de se montrer relativement facile à utiliser dans la vie de tous les jours avec son coffre assez généreux, ses deux petites places arrière et son bon niveau de confort. Sa polyvalence se limite bien évidemment à l’état de la route et à la hauteur des dos d’ânes, qu’il faudra approcher à allure raisonnable sous peine de racler les chers dessous de la belle Allemande. Mais plus avec la Dakar, cette inédite version de la 911 dont le nom rend hommage à la victoire de Porsche au Paris-Dakar 1984 avec un modèle préparé tout spécialement pour l’épreuve.

Par rapport à une 911 Carrera normale, cette 911 Dakar possède un châssis relevé de 50 millimètres (et même de 80 millimètres en activant le mode « haut » disponible jusqu’à la vitesse de 170 km/h). Elle bénéficie aussi de suspensions entièrement renforcées et d’un châssis protégé au niveau de ses soubassements, ce qui lui permet d’aller bien plus loin que les routes de bitume auxquelles la 911 se réservait jusque-là. Avec ses pneus tout-terrain de série, ses gros garde-boues et son look de baroudeuse hors normes, cette Dakar se remarque beaucoup plus que les autres versions de la 911 lorsqu’elle arrive en ville.

Du confort et un petit sentiment d’invincibilité

Pneus tout-terrain obligent, la 911 Dakar perd un peu de la précision de pilotage commune à toutes les autres versions de la sportive allemande. Mais elle conserve un niveau étonnant d’efficacité dynamique, très supérieur à celui des meilleurs SUV sportifs du monde (notez qu’il reste possible de l’équiper de pneus beaucoup plus performants sur le bitume).
Avec un châssis plus sujet aux mouvements de caisse mais une belle rigueur générale, on s’amuse même plus vite sur la route qu’au volant des autres 911 puisque ses limites s’atteignent plus rapidement. Mais ici, plus besoin de calmer le rythme dès qu’on sort des sentiers battus : la Dakar peut réellement crapahuter sur la terre et dans la boue en toute confiance grâce à ses trains roulants renforcés. D’après Porsche, elle serait même meilleure qu’un Cayenne en tout-terrain grâce à sa préparation châssis si particulière !

Rouler à fond dans des chemins bourrés d’ornières avec une telle voiture de sport, ça fait tout drôle. Et même lorsqu’on reste sagement sur la route, on s’étonne aussi du confort général de la voiture malgré ses sièges baquet radicaux.

La meilleure des 911 ?

Avec un prix fixé à 226 689 € (auquel il faut évidemment rajouter le malus écologique français de 50 000 €), cette Dakar coûte le double du prix d’une 911 Carrera de base (124 885 €). Elle se limitera donc à une poignée de privilégiés (seulement 2 500 dans le monde, d’ailleurs). Mais avec un look aussi marquant, de telles capacités hors-routes et un plaisir de pilotage préservé, c’est peut-être la plus passionnante des 911 à utiliser dans la vie de tous les jours. Un très joli cadeau pour fêter les 60 ans de carrière de la 911, qui s’est déjà écoulée à plus d’un million d’exemplaires dans le monde depuis son arrivée sur le marché en 1963.