mardi 6 décembre 2022
4.4 C
Haguenau
AccueilLes actusAlsace et ailleursSaverne - Chorémania sur scène : plus on est de fous, ...

Saverne – Chorémania sur scène : plus on est de fous, plus on danse !

La tradition des Sagas de Saverne revient cette année avec un nouveau spectacle historique, Chorémania - La danse des fous, écrit par Thierry Simon et Sylvie Bazin, et mis en scène par Christophe Niess, du 16 au 31 juillet à l’Espace Rohan.

Plus connue sous le nom de danse de Saint-Guy, la chorémania a sévi à Strasbourg il y a un peu plus de 500 ans : on rapporte que Frau Troffea s’est mise à danser sans pouvoir s’arrêter, entraînant dans son sillage quelque 400 danseurs. La Ville interdit alors les orchestres et envoie les malades de la chorée en pèlerinage à la grotte Saint-Vit…

C’est cet épisode historique qui a inspiré Thierry Simon et Sylvie Bazin, les auteurs de Chorémania-La danse des fous, et Christophe Niess, le metteur en scène « tombé dans le théâtre amateur quand [il a] été berger dans la crèche à 7 ans ».

Fresque historique

Lui qui a pris la présidence du comité des fêtes de Saverne en 2017 se souvient : « La tradition des sagas de Saverne remonte à 1987, sur le principe de la fresque historique s’appuyant sur des éléments locaux. J’ai préparé ce retour avec une montée en charge pour aboutir en 2019 à un spectacle en plein air ». Si Saverne m’était contée avait réuni 6000 personnes, trois mises en scène étaient prévues, mais « après deux échecs liés aux années covid et une déambulation », l’équipe s’est tournée vers l’Espace Rohan, couvert et tout équipé.

Devant 500 spectateurs et pour huit représentations, la cinquantaine d’amateurs de Saverne et environs va interpréter quatorze tableaux endiablés au son du rock médiéval live de GØljan. Les danseurs ont été dirigés par des professionnels, dont le chorégraphe italien Ezio Schiavuli, en résidence sur les scènes Nord Alsace : « Il vient de la région des Pouilles, précise Christophe Niess, on est proche car ils ont pour tradition de danser la Tarentelle ».

©DR

Exposition, musée et danses

Pas à une coïncidence près, il prévoit « d’autres portes d’entrée au spectacle », comme cette exposition d’arts plastiques qui réunit pour la première fois un père et sa fille : Daniel et Lise Depoutot. « Il se trouve que pendant le confinement, Daniel a ressorti une série de personnages articulés en métal qui dansent ! Lise était élève de Thierry Simon en option théâtre, et a suivi tout son travail d’écriture sous forme de dessins ».

Mais aussi, « le côté convivial sera assuré puisqu’on pourra danser sur la place du Château », ou encore avoir une approche muséographique de la Grotte Saint Vit. Et pourquoi pas faire un saut à la véritable grotte sur les hauteurs de Saverne, « un lieu enchanteur » pour finir !

Vendredi et samedi 20h30, dimanche 17h. 12€.
Réservations à l’Office de tourisme de Saverne.

ARTICLES SIMILAIRES
- Publicité -

Articles populaires

X