mardi 31 janvier 2023
4.7 C
Haguenau
AccueilAutomobileUne indemnité carburant pour les travailleurs modestes

Une indemnité carburant pour les travailleurs modestes

Après avoir donné un coup de pouce exceptionnel à la pompe, l’État a transformé sa remise carburant en une indemnité réservée aux Français les plus modestes. On vous explique comment l’obtenir.

Les prix à la pompe ne cessent de faire le yo-yo depuis plusieurs mois, au grand dam des automobilistes qui paient le prix fort pour pouvoir utiliser leur véhicule. Alors que les tarifs tournaient autour de 1,54€ le litre pour du Super SP95-E10 en septembre 2021, ils ont culminé à plus de 2€ durant l’été 2022, avant d’achever l’année à environ 1,64€. Mais le tableau est nettement pire pour le diesel dont la tarification a fait le grand écart en passant de 1,43€ à plus de 1,73€ en l’espace d’un an. Face à ces envolées tarifaires, il n’y a hélas pas de solution miracle. À moins de pouvoir troquer son auto contre les transports en commun ou le télétravail, les travailleurs doivent s’en remettre aux coups de
pouce de l’État.

Pendant plusieurs mois, une « remise carburant », appliquée directement à la pompe, a permis de faire baisser la facture de façon notable pour l’ensemble des automobilistes. La mesure coûtant très cher, elle ne pouvait toutefois pas se pérenniser. Après avoir été prolongée jusqu’au 31 décembre 2022, cette ristourne a été remplacée au 1er janvier 2023 par une « indemnité carburant » réservée à une partie seulement de la population.

Faites la demande

Quelque 10 millions de travailleurs modestes utilisant leur véhicule (y compris deux-roues) pour aller travailler sont désormais ciblés. Mais attention, cette aide n’est pas automatique, elle doit être demandée via un formulaire à remplir sur le portail officiel Impots.gouv.fr. Votre numéro fiscal, votre plaque d’immatriculation et votre numéro de carte grise seront nécessaires. De même, il faudra remplir une attestation sur l’honneur indiquant que vous utilisez votre véhicule pour vous rendre à votre travail.

Si aucun kilométrage annuel minimum n’est requis, votre revenu fiscal de référence doit en revanche être inférieur au 5e décile du barème des impôts, autrement dit au revenu disponible médian. En pratique, une personne seule doit gagner moins de 1 314€ nets par mois, contre 3 285€ pour un couple avec un enfant. Si c’est votre cas, vous recevrez alors une aide unique forfaitaire de 100€ en une seule fois, sachant que chaque membre du couple peut en bénéficier à condition de respecter ces critères.

ARTICLES SIMILAIRES
- Publicité -

Articles populaires

X