mercredi 17 juillet 2024
AccueilLes actusAutour de ReichshoffenVal de Moder - Quilles Sans-Souci, un club de champions

Val de Moder – Quilles Sans-Souci, un club de champions

Autrefois pratiqué dans des restaurants et des hôtels, le « bowling classic », tel qu’il est appelé maintenant, perdure encore dans l’est de la France. En Alsace, quelques clubs disposent de leur propre quillé et continuent de participer à des compétitions. C’est le cas du club Quilles Sans-Souci du Val de Moder.

Le «ninepin bowling classic», son nom complet, est uniquement pratiqué dans l’est de la France, en Alsace et en Bourgogne, mais aussi Outre-Rhin. Cette variante du jeu de quilles est apparue au XIXe siècle. Il se joue avec neuf quilles et une boule bien plus petite de 2,7 kilogrammes. Au Val de Moder, le club Quilles Sans-Souci est né en 1928 : « Notre première piste était située à côté du restaurant Au Cerf de Pfaffenhoffen », explique Michel Krommenacker, investi dans le club depuis plus de cinquante ans. À cette époque, ce n’était qu’un loisir et la discipline souffrait d’une mauvaise réputation. Plus tard, la compétition est apparue et la pratique a évolué : « En 1970, il fallait obligatoirement avoir deux pistes pour concourir ». C’est à ce moment que le club Quilles Sans-Souci a élu domicile à Soultz-sous-Forêts, pendant douze ans.

L’actuel quillé, situé dans la Maison des loisirs d’Uberach. / ©LD

Une reconnaissance nationale

Malgré cette délocalisation, les quilleurs du club Sans-Souci ont réussi à devenir champions de France en 1975. L’année d’après, ils ont même pu participer aux championnats d’Europe, à Porec en ex-Yougoslavie. La mairie, fière des résultats de son équipe, a décidé de lui construire un véritable quillé. Au début des années 80, la Maison des loisirs d’Uberach a ouvert : « Nous avions alors quatre pistes flambant neuves. Plus tard, une extension a été construite, ce qui nous a permis d’avoir un club-house, des vestiaires et même un espace pour exposer nos trophées ».

Aujourd’hui, le club compte 24 licenciés. Son équipe première évolue au plus haut niveau départemental. Il existe encore cinq clubs dans le Bas-Rhin, et certains s’entraînent chaque semaine au Val de Moder : « Sans la commune, le club n’existerait plus. Elle nous met tous les équipements à disposition. Nous sommes à la recherche de jeunes licenciés et nous les invitons à venir le mardi et le vendredi à partir de 17h ». L’équipe première des Quilles Sans-Souci jouera son dernier match à domicile le 5 mai, contre Beinheim.

- Publicité -
ARTICLES SIMILAIRES
- Publicité -
- Publicité -

Articles populaires

- Publicité -
X