jeudi 18 juillet 2024
AccueilLes actusAutour de BrumathWeitbruch - Grégoire Schneider a tous les karts en main

Weitbruch – Grégoire Schneider a tous les karts en main

Quand une fête d’anniversaire sur piste de karting en 2018 conduit sur la deuxième marche du podium Grand Est en fin de saison 2023, Grégoire, 14 ans, trace sa route. Avec ses parents Marie-Laure et Mathieu Schneider, ils ont fondé l’association Gregg Évolution à Weitbruch pour l’aider à atteindre ses ambitions à grande vitesse.

Comment as-tu pris conscience de ton talent au volant d’un kart ?

Grégoire : Quand j’ai repris le volant à Stras Kart pour la fête des pères en 2021, ça m’a beaucoup plu et au bout d’un mois, j’avais le record de piste.

Mathieu : Les gens qui travaillent là-bas ont proposé de l’accompagner pour rouler devant lui sur un grand kart, parce qu’il n’avait pas l’âge. Pour une première fois, il avait déjà un bon temps, donc ils l’ont laissé rouler parce qu’il était assez mûr. Stras Kart organise de Grands prix et les trois premiers sont sélectionnés pour la finale. Grégoire les a tous gagnés sauf un, et en finale, il gagne aussi, contre Sébastien Loeb ! À partir de là, on nous a conseillé Braun Racing à Reichstett pour faire de la piste extérieure parce qu’il a un talent.

Qu’as-tu pensé de Sébastien Loeb, et qu’as-tu gagné d’autre ?

Grégoire : C’est un bon pilote, sympathique, mais il n’est pas si rapide que ça en karting ! (rires) Ensuite j’ai fait le championnat Grand Est en catégorie Nationale 11-16 ans, ce sont six courses dans l’année. En 2022, c’était une découverte, j’ai fini 8e sur 19 et j’étais assez content, je pense que j’avais encore un peu peur de la vitesse. En 2023, j’ai fini deuxième, j’ai amélioré ma technique.

Quand Grégoire fait des courses, Mathieu seconde le mécanicien et Marie-Laure s’occupe de l’administratif. / ©Dr
Où t’entraînes-tu et quelles sont tes ambitions ?

Grégoire : Je m’entraîne 1h30 sur simulateur tous les jours chez moi. Je peux faire des tests, comme freiner plus tard, au moins je suis sûr de ne rien casser ! Tous les mercredis, je roule à Stras Kart, et certains week-ends, on va sur piste à Mirecourt, Vesoul, ou en Allemagne… Pour l’instant je suis en 3e, je vais aller au lycée comme tout le monde, et essayer de gagner de grandes courses. Mais c’est toujours un rêve d’aller en Formule 1…

Pour financer les courses et les entraînements, vous avez créé une association ?

Marie-Laure : Oui c’est un gros investissement, c’est pour cela qu’on a créé l’association Gregg Évolution, pour chercher des sponsors. En 2024, nous allons organiser des événements comme des sorties découverte, faire des vidéos et inviter les gens sur les courses… Les dates sont sur Facebook et Instagram.

- Publicité -
ARTICLES SIMILAIRES
- Publicité -
- Publicité -

Articles populaires

- Publicité -
X