mercredi 7 décembre 2022
4 C
Haguenau
AccueilLes actusAutour de BischwillerBischwiller - D’ici et d’ailleurs : des expositions qui rassemblent

Bischwiller – D’ici et d’ailleurs : des expositions qui rassemblent

Le thème D’ici et d’ailleurs émaille actuellement le territoire de Bischwiller avec différents événements, animations et spectacles. Les expositions attirent particulièrement le regard d’une part sur les résistantes contemporaines, d’autre part sur les migrations.

En vingt-six photographies exposées en plein air et accessibles à tous place la Mairie jusqu’au 26 juin, l’exposition Les grandes résistantes contemporaines met en lumière « des femmes qui sont d’ici et d’ailleurs, de France, ou des pays du monde entier, et aussi trois de Bischwiller », explique Claire Termanini, responsable du pôle culture de la Ville. « Elles ont œuvré ou œuvrent toujours pour la reconnaissance des femmes, l’égalité hommes-femmes et le vivre ensemble. On peut avoir des origines diverses plus ou moins lointaines, mais on vit ensemble, c’est notre thème. »

Parmi elles, Julie Gsell, aidante. « Elle s’est occupée de ses frères et sœurs avant d’hériter d’un de ses frères millionnaires, une fortune qu’elle a utilisée pour faire des dons et aider des institutions », développe Claire Termanini. Ensuite, Eléonore Meyer, Juste parmi les nations : « Expatriés dans le Périgord avec son mari pendant la guerre, ils embauchent deux jeunes filles juives, qu’ils cachent. Lui est arrêté, elle revient en Alsace, sa famille est de Bischwiller. » Enfin, Sylvie Reff, la poétesse contemporaine, « ce qui est assez rare, note la responsable. Être une femme parmi de nombreux hommes artistes prouve que la femme peut exister dans ce domaine. Sylvie Reff promeut le patrimoine alsacien, l’acceptation de l’autre également ». Toutes trois ont œuvré pour les droits fondamentaux.

Sur le parvis de la mairie, 26 photographies de résistantes contemporaines d’ici et d’ailleurs. / ©DR

Destins croisés à la Maison des arts

Sur la même thématique D’ici et d’ailleurs, une seconde exposition se tient jusqu’au 18 septembre les mercredi, samedi et dimanche de 14h à 18h à la Maison des arts. Compte-tenu « des trente pays d’origine présents sur le territoire, l’exposition relate pourquoi depuis la préhistoire les gens sont venus s’installer à Bischwiller et
environs »
, détaille Claire Termanini. D’abord « pour trouver des terres pour y vivre ; la deuxième raison est plutôt religieuse, liée aux Huguenots ; et enfin pour trouver du travail ». Objets et documents d’archives mettent en avant ces migrations, au travers par exemple des grands mouvements liés aux guerres. Une façon de rendre hommage à cette population où le vivre ensemble trouve tout son sens.   

ARTICLES SIMILAIRES
- Publicité -

Articles populaires

X