mercredi 7 décembre 2022
4 C
Haguenau
AccueilÀ la uneSteinseltz - Tiffany Huntley, une voix qui parle aux étoiles

Steinseltz – Tiffany Huntley, une voix qui parle aux étoiles

À seulement 16 ans, cette adolescente de Steinseltz passionnée par le chant sort Crois en toi, son premier EP. Avant de la retrouver sur scène en Alsace du Nord, dans cette rencontre à lire, mais surtout à écouter, elle évoque ce disque et son avenir.

Votre nom ne sonne pas très alsacien, pourquoi ?

Parce que ma maman est alsacienne et mon papa américain. Ma double nationalité est une fierté. Comme mon père ne parle qu’américain, je baigne dans cette langue depuis ma naissance. Je suis déjà allée aux États-Unis, mais je rêve de découvrir Nashville et son monde de la musique !

Votre histoire avec la musique a commencé très tôt. Qui a découvert votre talent ?

J’ai commencé les cours de chant à l’âge de 10 ans. Ma voix a d’abord plu à mes parents, puis à toute ma famille. Le monde de la musique ne nous est pas familier, mais on apprend. Mes parents me suivent et me soutiennent, c’est indispensable pour moi. La chanson, mais aussi la guitare et la danse ont toujours été des sources de plaisir. Mes amis et mes profs aiment ce que je fais et la façon dont je progresse. Aujourd’hui, ma vie c’est la musique !

Oui, mais vous êtes encore lycéenne !

Oui. Je suis en première. Je travaille, j’accorde de l’importance à mes études, même si après le bac, je compte me consacrer à la musique. Avant, je chantais tous les jours, jusqu’à dix heures par semaine, mais depuis septembre, j’ai dû fournir plus d’efforts scolaires et m’organiser différemment. Je suis des cours avec Caroline Morgenthaler, ma prof de chant, et son école l’Amour des notes de Haguenau et Soufflenheim.

Et la scène ?

Avec Cynthia Colombo, ma première prof, j’ai participé aux concerts d’élèves, puis j’ai intégré le Groupe Unis-sons avec lequel j’ai fait plusieurs scènes. En solo, j’ai fait la fête de la musique de Wissembourg, ma ville natale, j’ai participé à des concours et animé des événements privés. Je serai à Soultz-Sous-Forêts le 11 juin, au concert de la fête de la musique de Gambsheim le 17 et le soir de la fête de la musique à Wissembourg. Il me faut le chant pour vivre ! C’est mon antistress, ça me permet d’évacuer et puis c’est un réel plaisir de pouvoir partager avec les autres.

Votre premier EP vient de sortir. Les chansons ont été écrites pour vous, comment avez-vous travaillé ?

J’ai commencé par donner quelques idées à Yann Folb. Le compositeur a ensuite écrit les paroles et les musiques avec Dominique Lô. Les chansons parlent de moi, de ma culture franco-américaine, de mon parcours et de thèmes qui toucheront un grand nombre de personnes.

C’est une première étape, comment imaginez-vous votre vie dans 10 ans ?

C’est dur comme question, c’est un monde où l’on n’est sûr de rien… Mais je serai dans la
musique !

Propos recueillis par LB

ARTICLES SIMILAIRES
- Publicité -

Articles populaires

X