mardi 21 mai 2024

Ça balance pas mal en Alsace

AccueilChroniquesComme un lundiÇa balance pas mal en Alsace

Ça balance pas mal en Alsace

L’autre jour ma voisine était songeuse.

Elle était assise sur une balançoire du square en bas de chez nous, mais elle ne se balançait pas. Je me suis approché avec un café à la main et une prudence de rigueur, je fais toujours attention lorsque je suis en présence d’un fauve. Elle m’a regardé, j’ai cru qu’elle allait montrer les dents, mais elle m’a dit merci pour le café, c’est gentil. C’est vrai que je suis gentil. Bon, très gentil ce jour-là, car je ne lui ai pas dit que c’était mon café. Elle a souri deux secondes et c’était l’essentiel. Deux secondes seulement, car elle avait des raisons de faire la tête ma voisine.

Autour de nous, il y avait des emballages de pizza et de burger. Comme si, quand ils mangent mal, les gens étaient autorisés à se comporter mal, je balancerais bien une bonne droite dans la gueule de pollueurs de ces gens qui ne respectent rien, elle a dit en avalant mon café. Et moi, histoire d’aller dans son sens, j’ai ajouté t’as raison, un bon placage façon Coupe du monde de rugby !

Elle est allée jeter mon gobelet vide dans une poubelle publique, puis comme si j’étais le responsable de la pollution planétaire, elle a haussé le ton et m’a parlé de la Journée mondiale du nettoyage de la planète, c’est le 16 septembre, note la date et le slogan, «Balance ton déchet», pour encourager les citoyens à adopter un geste essentiel, pour préserver l’environnement, ce qu’il faudrait leur apprendre dès le berceau, mais parfois on les balance trop près du mur.

Ma voisine est comme la météo de cet été, imprévisible, elle est mystérieuse et cultive son côté inaccessible, elle doit être du signe de la balance.

- Publicité -
ARTICLES SIMILAIRES
- Publicité -
- Publicité -

Articles populaires

- Publicité -
X