mardi 31 janvier 2023
4.7 C
Haguenau
AccueilLes actusCulture & WebDiivii, partager pour moins payer

Diivii, partager pour moins payer

Dans un contexte d’inflation, Diivii se présente comme une plateforme de mise en relation. L’idée est de mettre en relation les propriétaires d’abonnements avec des co-abonnés, pour partager les frais.

Diivii est né pendant le premier confinement. Deux frères, Tom et Anthony Chemaly, en sont à l’origine : « On s’ennuyait, on regardait Netflix et on s’est rendu compte que si nous souhaitions avoir un catalogue vraiment intéressant, il fallait être abonné à de nombreuses plateformes et débourser beaucoup », raconte Anthony.

Tom a commencé le développement et son frère l’a tout de suite épaulé : « C’est une solution qu’on a développée et testée avec des étudiants. L’école de mon frère, l’EFREI, était notre premier partenaire. Aujourd’hui, nous en comptons une trentaine sur le territoire ». À une époque où tout se consomme sous forme d’abonnements, les coûts chaque mois peuvent vite être salés.

Certaines plateformes proposent des offres groupées, avec plusieurs profils, comme Netflix par exemple : « Si le propriétaire n’utilise qu’un profil, il en reste quatre. Ce dernier peut se rendre sur Diivii et signaler qu’il lui reste des places vacantes. L’offre est visible auprès de tout le monde et le propriétaire peut accepter les intéressés, qui deviennent des
co-abonnés ». 146 plateformes sont éligibles au co-abonnement.

Pratique et sécurisée

Le processus est entièrement sécurisé : « Les co-abonnés paient le premier jour. L’argent reste en suspens pendant un mois pour éviter tout litige. Une fois ce mois écoulé, le paiement des co-abonnés est reversé au propriétaire ». Pour ce faire et assurer la sécurité des transactions, Diivii a dû demander un agrément à la Banque de France. L’entreprise a aussi noué un partenariat avec la Société Générale. Disponible depuis le printemps 2022, la solution a déjà attiré plus de 50 000 utilisateurs : « En moyenne, ils économisent 430 € par an en utilisant Diivii ». Le business model de l’entreprise est basé sur les frais de transaction générés par ses utilisateurs. Aujourd’hui, l’équipe est composée de sept personnes : « Pour l’instant, l’équipe tourne bien. Si un jour il y a un besoin, nous pourrons recruter ». Dans un futur proche, Diivii réfléchit à s’exporter en Europe. Une application mobile pourrait même voir le jour en fin d’année.

ARTICLES SIMILAIRES
- Publicité -

Articles populaires

X