dimanche 27 novembre 2022
3.4 C
Haguenau
AccueilSportsFootballFootball - Coupe d’Alsace, la finale en mode plaisir

Football – Coupe d’Alsace, la finale en mode plaisir

Une équipe déjà titrée en championnat de D1 - Eschau - et une autre qui ne s'attendait pas à être là - Truchtersheim : cette finale de Coupe d'Alsace est avant tout une très belle chantilly sur la melba.

Evacuons la question d’emblée : oui, j’ai une licence à Truchtersheim, mais devais-je m’interdire d’en parler alors que se profile l’un des matchs les plus attendus de la saison par tous les footballeurs amateurs ?

« Tant que tu retranscris fidèlement, ça ne me pose pas de problème », en a rigolé Ali Pektas, le coach d’Eschau. À 39 ans, l’entraîneur champion de D1 est déjà content d’avoir rempli l’objectif de retrouver la R3. Aujourd’hui, un potentiel doublé, « ce serait historique et une récompense pour tous les bénévoles du club. J’ai une grosse pensée pour eux, et cette cerise sur le gâteau, on voudrait la leur dédier. » Après quelques hésitations en début de saison et « quelques ajustements », le FC Eschau a ensuite enchaîné les belles performances. « On avait ciblé notre recrutement sur quelques postes, avec surtout un état d’esprit. C’est devenu une bande de potes, ça a pris le temps qu’il fallait, mais maintenant ils sont lancés ! Tout le mérite revient aux joueurs. »

En toute humilité, Ali Pektas essaye de toujours sortir le positif et de respecter les adversaires. « À chaque tour, même contre une D3, j’ai mis mon 11 type. On prend match après match, et que le meilleur gagne. »

Après des moments difficiles, le FCT veut profiter du moment. / ©DR

« Cette finale appartient aux joueurs »

Si Ali avoue avoir glané quelques infos autour du FC Truchtersheim (aussi en D1), son homologue Mathieu Wegmann n’est pas en reste et estime qu’Eschau « est déjà taillé pour la R3 ». Adepte des chiffres, l’autre jeune coach (30 ans en août) souligne « qu’il y avait 309 équipes inscrites au départ. Être en finale, c’est déjà prestigieux ! » Et comme pour Ali, « cette finale appartient aux joueurs ». Face à des bonhommes plus expérimentés, le FCT pourra compter sur un groupe jeune et ambitieux, qui a aussi mis quelques semaines à trouver ses marques : « Il fallait que chacun trouve sa place. Il y avait peu de vécu commun et au fil du temps, des liens se sont créés, sur le terrain comme en dehors. Ce sont des jeunes de qualité, qui avaient besoin de sérénité, d’un esprit famille, qu’ils ont trouvé à Truchtersheim. » Plutôt concerné par le maintien à la trêve, le FCT réalise une belle année 2022 au point de viser un Top 4 en D1, et se dressera donc en outsider le 18 juin à Oberhausbergen. Une belle fête pour tout le monde, et comme l’a glissé Ali Pektas en raccrochant, « quoi qu’il arrive, on ira boire un coup ensemble ».

Finale de la coupe d’Alsace : FC Eschau – FC Truchtersheim, samedi 18 juin,
à Oberhausbergen, 18h.

ARTICLES SIMILAIRES
- Publicité -

Articles populaires

X