jeudi 8 décembre 2022
3.7 C
Haguenau
AccueilLes actusAlsace et ailleursHafele et Storichele de service pour la langue

Hafele et Storichele de service pour la langue

Manon Zinck Dambach, originaire de Gundershoffen, s’est lancé dans une nouvelle aventure. Avec ses mascottes Hafele et Storichele, elle propose des animations pour promouvoir le dialecte alsacien. Maxi Flash, qui la suit depuis plusieurs mois, a eu envie de prendre de ses nouvelles avant un été et une rentrée chargés.

Professeur des écoles en classe bilingue depuis 2017, j’avais inventé Hafele et Storichele comme mascottes pour ma classe lors de ma première année comme enseignante à Betschdorf, où j’ai aussi travaillé en collaboration avec Serge Rieger pour des chants en alsacien », se souvient Manon Zinck Dambach. Cette jeune enseignante, qui a appris le dialecte avant de savoir parler français, a toujours été très attachée à l’Alsace. Elle a fait du théâtre alsacien à Reichshoffen, a même écrit la pièce Unwetter bi Luftibus Airline en 2019. C’est en mars dernier qu’elle a créé son auto-entreprise, Hafele et Storichele, après que la Communauté de communes de la Basse-Zorn lui a demandé de réaliser des ateliers dans les écoles et périscolaires pour promouvoir l’alsacien. Ayant beaucoup de demandes, de la part d’autres écoles, d’associations, de lieux culturels et autres, elle a cessé son activité d’enseignante pour se consacrer à son auto-entreprise.

Toujours accompagnée de Hafele et Storichele, elle anime des ateliers de chant, de bricolage, de théâtre alsacien, d’écriture et d’illustration. Elle propose des jeux de pistes, des kamishibaïs, a des projets d’écriture et d’illustration d’albums jeunesse, et réfléchit à la création de supports pédagogiques, le tout en alsacien ! Manon participe aussi à des événements locaux. Elle sera notamment présente à Soufflenheim pour le Schnàwel tour le 31 juillet, puis pour le Marché de la poterie, les 20 et 21 août.

Transmettre la culture de façon ludique

À partir de la rentrée, elle animera un atelier de théâtre alsacien à Mommenheim, d’autres ateliers dans des écoles et périscolaires de la région, et à la médiathèque de Haguenau. S’adaptant aux demandes, elle reste disponible pour d’autres projets : « Je suis ouverte à toute proposition, du moment qu’il y a de l’alsacien, ou un peu d’Alsace, et de la créativité. Il me tient à cœur de défendre ma région et son dialecte ! », précise-t-elle. Ses projets sont à découvrir sur hafelestorichele-mzd.fr ou sur la page Facebook Hafele & Storichele – MZD.

ARTICLES SIMILAIRES
- Publicité -

Articles populaires

X