mercredi 22 mai 2024

Haguenau – La tarte flambée, c’est automatique

AccueilLes actusAutour de HaguenauHaguenau - La tarte flambée, c’est automatique

Haguenau – La tarte flambée, c’est automatique

Envie d’une tarte flambée à toute heure ? C’est possible avec le distributeur automatique route de Marienthal à Haguenau, que Delphine Scheib, issue d’une famille de “tarteurs” d’Eschbach, remplit tous les jours avec ses recettes développées spécialement.

C’est une grande boîte carrée, noire, posée sur le parking des Meubles Erhardt à Haguenau, d’où s’échappent des odeurs alléchantes lorsqu’un client récupère sa commande. Premier distributeur automatique de tartes flambées présent sur le secteur depuis octobre, Delphine Scheib a eu le nez creux à côté des pizzaiolos qui foisonnent. Bien qu’elle-même propose deux sortes de pizzas pour satisfaire tout le monde, le week-end, les 70 tartes que contient le distributeur partent comme des petits pains. Et en semaine, le
« pic de commandes est entre 17h30 et 18h30, lorsque les gens sortent du bureau ».

Des fonds de tarte artisanaux

De la tarte traditionnelle à la ciboulette-ail, le choix est large : « Des oignons coupés à la main, des lardons, de l’emmental, des champignons, du munster—celle-ci fonctionne bien en ce moment! Et des produits locaux », précise Delphine. Seul le mélange à base de crème « a pris beaucoup de temps à adapter ». Et la tarte est ronde, contrairement à celle des restaurants, pour rentrer dans les cartons… Elle a beau avoir « essayé avec le fabricant, les boîtes rectangulaires ne fonctionnent pas dans cette machine ». Autre gage de qualité, « la pâte à pain est la plus simple possible, avance-t-elle. Les fonds de tarte sont artisanaux et laminés, nous sommes les seuls à ne pas les presser. C’est une activité que mes parents avaient déjà il y a 35 ans à Eschbach, et mon frère a repris l’entreprise ».

L’intérieur de la machine, avec ses étagères réfrigérées. / ©SB

Une fois la porte du distributeur ouverte, le côté réfrigéré montre des étagères étroites, d’où le « robot » extrait les boîtes pour les envoyer soit dans le four, soit froides directement à la sortie. De l’autre côté, le système informatique gère le stock : « Les tartes restent maximum 72h dans le distributeur, et elles passent à 4€50 en opération anti-gaspi 10h avant, détaille Delphine. Mais je n’ai jamais jeté une seule tarte, et je recharge tous les jours ».

S’il s’agissait d’un investissement de 60 000€ pour elle qui possède déjà une entreprise de prestations de services—La tarte flambée de Delphine, qui se déplace dans les fêtes, les associations, les clubs avec un four—, elle compte bien en installer un second cet été à Haguenau.

- Publicité -
ARTICLES SIMILAIRES
- Publicité -
- Publicité -

Articles populaires

- Publicité -
X