mardi 29 novembre 2022
9.3 C
Haguenau
AccueilÀ la uneHaguenau - Les habitants se fédèrent sur Facebook

Haguenau – Les habitants se fédèrent sur Facebook

Ces dernières années, de nombreux groupes d’entraide ont vu le jour sur Facebook. À Haguenau, par exemple, une page rassemble plus de trois mille personnes qui partagent tous types d’informations.

« Haguenau – Une ville qui bouge » a été créée il y a un peu plus d’un an par Chloé Glaess-Meichel, une habitante de la ville.

« Étant étudiante en audiovisuel, j’avais besoin de trouver des contacts et d’échanger avec des gens. Facebook regroupe du monde, c’est le meilleur endroit pour chercher. Plusieurs pages n’acceptaient pas que je poste mes demandes, dont la principale de Haguenau. Avec d’autres personnes insatisfaites, nous avons créé ce nouveau groupe », raconte Chloé. Le nombre de membres a vite augmenté et les demandes sont devenues de plus en plus variées.

« J’ai dû prendre six modérateurs parce que je n’avais plus le temps de m’en occuper
seule », ajoute-t-elle. Sur la page, il y a tous types de posts. Il peut y avoir des publicités pour un commerce, par exemple, ou encore des demandes pour trouver un médecin ou retrouver un animal. « Sur le groupe, on peut faire ce qu’on veut dans le respect et la tolérance de chacun. On peut échanger et débattre sur n’importe quel sujet. Par exemple, je me souviens que l’instauration du pass sanitaire avait beaucoup fait parler », complète l’administratrice.

Une page de solutions

Presque à sa création, la page a permis de régler un conflit : « Il y avait beaucoup de discussions autour des tapages nocturnes, notamment à cause des pétards. Ça a pu se régler parce que tout le monde a participé à prévenir la police et livrer des témoignages », explique Chloé. Dans le cadre de ses études, beaucoup de membres se sont proposés pour lui venir en aide. La page s’adapte aussi à l’actualité. « En ce moment, il y a beaucoup de demandes concernant les points de solidarité pour l’Ukraine. Tout le monde se rassemble et communique sur ce sujet », conclut Chloé Glaess-Meichel.

ARTICLES SIMILAIRES
- Publicité -

Articles populaires

X