mercredi 4 octobre 2023
15.2 C
Haguenau
AccueilÀ la uneHaguenau - Lou dans sa petite bulle jaune du tennis

Haguenau – Lou dans sa petite bulle jaune du tennis

La lycéenne de Sainte Philomène à Haguenau, Lou Ziane, 16 ans, a passé une semaine de rêve aux Internationaux de tennis de Strasbourg, en ramassant les balles, mais bien plus encore. Retour sur son expérience en trois petits sets.

1er set : Engagement

Elle a commencé le tennis à 5 ans, un sport où elle a « accroché tout de suite », à Kaltenhouse, avant de rejoindre le club de Bischwiller et commencer la compétition. À la maison, « la télé est toujours allumée sur Roland Garros », d’ailleurs Lou avait postulé pour y être ramasseuse en 2019, sans succès. Cette année, c’est la bonne : après différents tests —sprint, rouler, lancer, cohésion, physique— elle est retenue sans trop y croire… « Quand on a reçu la tenue complète, là c’est devenu réel » sourit-elle.

2e set : Beaux échanges

Ils sont donc une cinquantaine de ramasseurs de 11 à 17 ans, qui arrivent chaque matin « vers 10h, pour un échauffement derrière le court central ». Puis chaque groupe rejoint son terrain, sous l’œil des encadrantes Evelyne, Sarah et Sirine. « En fin de semaine, on a réduit les rotations à 20 min au lieu de 30, parce qu’il fait vite chaud quand on ne bouge pas en plein soleil », détaille-t-elle. Et comme il est difficile de prévoir la longueur d’un match, les ramasseurs ont « accès à la cantine des bénévoles entre deux rotations, et au plus tard, j’ai fini à 19h30 ».

La joueuse préférée de Lou, Elina Svitolina, gagnante du tournoi de Strasbourg. / ©Dr

Mais ce que Lou a préféré, c’est « se promener librement dans l’enceinte du tournoi, accéder aux tribunes et croiser les joueuses. Je ne pensais pas qu’on allait être aussi proches d’elles et de tout leur staff, tout le monde disait bonjour, certaines parlaient français et nous remerciaient ». Sa favorite reste la gagnante, Elina Svitolina, et aussi son adversaire, Anna Blinkova— « au début elle impressionne, mais a toujours eu un petit
sourire quand on la ramassait ».

3e set : Retour sur terre

Si les courbatures se font ressentir en fin de tournoi, la ramasseuse a surtout été triste de quitter « cette petite famille, j’ai découvert plein de nouvelles personnes et on a prévu de jouer au tennis ensemble ! » Lou a de la suite dans les idées, car elle a vu « ce qui se passait aussi autour du terrain, et comme l’évènementiel m’intéresse, il y a vraiment plein de choses à faire ». Elle a ainsi pu côtoyer les métiers de la communication, de la logistique, en passant « la journée avec eux, et j’ai vraiment découvert comment ça s’organise, comme pour les réseaux sociaux par exemple ». En attendant d’y retourner plus tard « pour un autre poste », il s’agit de rattraper une semaine entière de cours. L’excuse « compétition sportive » a été acceptée pour cette élève qui vise l’excellence, reste à sortir de sa « petite bulle, retour à la vraie vie ».

Lou sur le court aux IS. / ©Dr
ARTICLES SIMILAIRES
- Publicité -

Articles populaires

X