mardi 6 décembre 2022
4.2 C
Haguenau
AccueilLes actusAutour de HaguenauHaguenau - Planète, la radio qui tourne en DAB+

Haguenau – Planète, la radio qui tourne en DAB+

Avec l’arrivée des fréquences radio en DAB+, Planète radio, média de l’association Micros du monde, se fait une place à Haguenau. Sa présidente Sabrina Rondeau, 41 ans, est animatrice, aussi bien à l’antenne que pour la jeunesse de France et d’Afrique.

Maxi Flash : Comment est née Planète radio ?

Sabrina Rondeau : L’association Micros du monde a plus de dix ans, elle a été créée pour jumeler des radios. On encadre beaucoup de jeunes, pour qu’ils aient un retour sur eux, quel citoyen ils sont en France, par rapport aux jeunes d’autres pays. Ce sont des regards croisés, sur la place des femmes dans la société, l’éducation, les changements climatiques… Je fais des ateliers radio avec le CSC Langensand ou le collège Kléber : il s’agit de leur apprendre comment on construit un média, si l’info est vraie, s’il faut la vérifier… Jusqu’à présent, on n’exploitait pas de radio, on distribuait nos reportages à d‘autres. À un moment, il nous fallait quelque chose de plus régulier.

Dans le but de confronter notre point de vue européen ?

Oui, par exemple ils ont eu des inondations à Dakar quand chez nous c’était la sécheresse, on s’est dit, les choses sont inversées ! C’est important d’avoir un média consacré aux visions nord-sud, et qu’est-ce qu’on peut faire au quotidien, dans la gestion des déchets, de l’électricité qu’ils font déjà là-bas. En France, on matérialise beaucoup alors qu’en Afrique, il y a beaucoup d’humain.

Quelle est la programmation à l’antenne ?

Musicalement, c’est zen, lounge, tranquille, on brasse beaucoup de titres, des années 70 à nos jours, c’est très ouvert. Le vendredi, on a une émission jardinage à 13h, une émission de libre antenne les après-midis, la revue de presse d’Afrique à 19h, deux heures de reggae les mardis et vendredis soir, et le samedi de 18h à minuit, Buddha bar. C’est-à-dire ce que les autres radios ne jouent pas. On a des infos nationales pour le moment et un agenda qui arrive début octobre.

Pas de direct pour l’instant ?

Nous ne sommes pas beaucoup de bénévoles, mais on aimerait produire plus, comme une émission de voyage ou des chroniques écolos, mais ça repose sur le bénévolat. C’est comme une saison de foot, il faut trouver le temps de septembre à juin, ce n’est pas du one shot.

Sur le net, www.planeteradio.fr et sur tous les autoradios récents.

ARTICLES SIMILAIRES
- Publicité -

Articles populaires

X