Hochfelden – Alsace modélisme va son petit train

Passé de la locomotive taille réelle au train miniaturisé, Vincent Burgun est cheminot dans l’âme : il a ouvert le magasin Alsace modélisme à Hochfelden en 2019 et attire les passionnés des rails du monde entier.

0
1438
Vincent Burgun pilote les modèles réduits depuis son smartphone. / ©SB

Il a reçu son premier train électrique à 11 ans, au fur et à mesure le circuit s’est agrandi et la collection constituée jusqu’à être… « pas du tout imposante aujourd’hui, j’ai tout
revendu ! » s’amuse le gérant d’Alsace Modélisme, Vincent Burgun. En réalité, après 21 ans passés à la SNCF, il a profité d’un plan de départs volontaires pour ouvrir son magasin à Hochfelden, « le deuxième plus grand de France avec 200 m², pour combler un vide dans la région ». Mais de « l’aspect carte postale du train miniature à la gestion d’une entreprise, la réalité reprend le dessus ». Depuis 2019, il a affronté « les gilets jaunes, le covid, la crise des composants électroniques, le coût de l’énergie: c’est beaucoup moins drôle que jouer au train électrique ».

« À la pointe de la technologie »

Pourtant, avec des clients de toute l’Europe, et même des Américains et des Australiens, le gérant prend « plaisir à déballer les livraisons, voir rouler et s’assurer que tout fonctionne bien, le son, la fumée… » À le voir pousser délicatement la porte de la dernière locomotive arrivée, une BB 67400 diesel, la même qu’il a conduite sur la ligne Strasbourg – Haguenau mais au format 1/32, on croirait qu’il prend son poste. « C’est exactement comme le réel, pas de place pour le compromis : on a la Ferrari du train miniature ! » Avec ses haut-parleurs intégrés, la motrice rend « le son enregistré dans une vraie locomotive. La fluidité, la finesse et les détails sont à la pointe de la technologie ».

À 4200€ « l’ordinateur roulant », la clientèle, bien que haut de gamme, se focalise plutôt sur l’échelle 1/87. Venus de l’association Le p’tit train de l’Est à Forbach, Laurent et Vincent s’extasient devant BB : « Si je gagne au loto, je me l’achète ! C’est d’une beauté, d’un réalisme, tu as juste envie de t’asseoir dedans ! » Comme tous les ferroviphiles de 3 à 90 ans qui fréquentent le magasin, ils possèdent un réseau chez eux, mais défendent « l’approche d’adulte dans la collection, ce n’est pas un jouet ». Pourtant, avec 4000 références présentes dans les rayons—du petit bout de rail au fil électrique, aux ampoules, arbres, maisons, personnages, sans compter le nouveau rayon maquettes—, les adultes aussi peuvent « rêver comme des enfants devant un cadeau ».


L’info en plus

Vincent Burgun a fait fabriquer un wagon 100% alsacien floqué Meteor à l’échelle 1/87. Il lui en reste 40 sur les 300 arrivés en mars !

Le wagon spécial Hochfelden ! / ©SB