jeudi 30 mai 2024
AccueilLes actusAilleurs en AlsaceHop La Transition lutte pour la prise de conscience écologique

Hop La Transition lutte pour la prise de conscience écologique

Hop La Transition est une association citoyenne ouverte, implantée en Alsace. Ses membres, qui organisent différents ateliers, sont engagés pour préserver l’environnement. Ensemble, ils croient à la nécessité d’une prise de conscience collective.

L’association a été créée en avril 2022. Elle est la fusion de groupes locaux d’associations nationales, qui n’ont pas d’existence juridique. Hop La Transition est l’alliance de La Fresque du climat et des Shifters, deux entités qui luttent pour l’écologie par diverses actions. Parmi ces actions, il y a le concept « On y est fresque ».

Jules Freyermuth, un des co-présidents de l’association, l’explique : « Nous nous inspirons beaucoup de ce que propose La Fresque du Climat. Nous nous présentons comme des vulgarisateurs ou des facilitateurs, mais aussi comme des animateurs. Le concept prend la forme d’un jeu pour six participants, réunis autour d’une table. C’est ludique, mais basé sur des données scientifiques, comme les rapports du GIEC, par exemple ». Le temps de l’atelier, les participants découvrent l’essentiel des enjeux climatiques pour passer à l’action. « Le dérèglement abordé dans les médias est traité en surface. Nous creusons les explications lors de nos événements », complète Jules.

Les exercices proposés lors des sessions. / ©DR

Décentraliser pour grandir

Hop La Transition se donne pour mission d’aller à la rencontre de toute la population :
« Un de nos problèmes est de réussir à attirer les gens vers ces outils. Ceux qui viennent sont passionnés et les trouvent intéressants. La communication en amont est importante », ajoute le co-président. Pour cela, elle démarche des entreprises, des collectivités, des établissements d’enseignement, des administrations et même des associations du territoire. L’idée est de leur proposer d’être des hôtes d’actions de sensibilisation dans leurs locaux. Tout ne se passe pas uniquement à Strasbourg : « C’est important pour nous de décentraliser et d’aller à la rencontre de tout le monde », conclut Jules Freyermuth.

Le 8 février, l’association Hop La Transition organise un « On y est fresque » à Haguenau. D’autres suivront à Strasbourg et Saverne. Il est encore possible de s’inscrire sur leur site internet.

- Publicité -
ARTICLES SIMILAIRES
- Publicité -
- Publicité -

Articles populaires

- Publicité -
X