lundi 24 juin 2024
AccueilLes actusAutour de BrumathHoerdt - « Musée de l’Asperge, Éditions de l’asperge : c’était tout...

Hoerdt – « Musée de l’Asperge, Éditions de l’asperge : c’était tout trouvé »

Qui des Éditions de l’asperge ou du premier livre édité, De Flandre en Palestine, a vu le jour en premier ? Réponse avec l’auteur, Marc Barth, et l’infographiste, Jean-Pierre Hirlemann, dans les murs du musée de l’Asperge à Hœrdt.

Comment la Société des amis de la Maison des arts et du patrimoine (SAMAP) se retrouve-t-elle éditrice ?

JP Hirlemann : Le livre a été l’élément déclencheur des Éditions de l’asperge. Marc l’a écrit sans savoir comment l’éditer et on a eu l’idée de le faire passer par la SAMAP, en créant une édition qui nous est propre. Musée de l’Asperge, Éditions de l’asperge : c’était tout trouvé ! C’est un choix économique, d’une part, et d’autre part, je fais l’infographie et la publication de Hœrdt-infos depuis 2001, je connais les outils : le budget n’est plus un frein.

Qu’aviez-vous comme base pour l’histoire de votre grand-père ?

Marc Barth : Cela fait plusieurs années que je m’intéresse à l’histoire, la géographie, et aux Guerres mondiales. Un jour, j’ai mis la main sur un tableau de médailles de mon grand-père. J’en ai discuté avec mon père qui m’a remis le livret militaire de son père, une source importante d’informations, avec les dates, affectations, noms des régiments, des compagnies… Petit à petit, je me suis renseigné aux archives départementales où j’ai pu avoir accès à son dossier militaire, puis à des sites internet allemands : les officiers du Kaiser avaient un journal de bord, avec un historique au jour le jour. Ça parle de la pluie, du beau temps, des combats, des conditions de vie…

Il est mort en 1991, savait-il qu’un livre parlerait de lui ?

MB : J’ai échangé avec lui, mais sur le tard. Quand on est jeune, on ne parle pas de ça. Après mes recherches, c’est mon père qui a confirmé. Au départ, je n’avais pas l’intention d’écrire un livre, mais je me suis pris au jeu quand j’ai vu le périple qui sortait de l’ordinaire. Je suis tombé sur des cartes d’état-major, des croquis, des photos des régiments, pour l’illustrer. On retrace petit à petit son parcours, chronologique, avec une carte à l’arrière : il part de Hœrdt en 1916 dans l’armée allemande pour la Macédoine du Nord, la Turquie, la Palestine…et il rentre en 1919, l’Alsace est redevenue française. Son régiment s’est même battu contre Lawrence d’Arabie !

Livre disponible à 12€ au musée de l’Asperge, ouvert le dimanche de 14h à 17h, et sur
www.musee-asperge.fr


 

L’info en plus

Le prochain livre à paraître aux Éditions de l’asperge sera l’histoire de Hœrdt écrite par René Friedel, un curé des années 1920, traduit de l’allemand gothique. Sont prévus un livre de recettes hœrdtoises, et un livre d’images anciennes et actuelles de Hœrdt.

- Publicité -
ARTICLES SIMILAIRES
- Publicité -
- Publicité -

Articles populaires

- Publicité -
X