vendredi 24 mai 2024
AccueilLes actusAilleurs en AlsaceIngwiller - Dix mois de préparation pour dix jours au 4L Trophy

Ingwiller – Dix mois de préparation pour dix jours au 4L Trophy

L’aventure du désert les appelle, mais surtout le côté solidaire du 4L Trophy : si le départ est prévu le 11 février pour Laura Zaepfel et Evangéline Kuhm, originaires de Bitschhoffen et Ingwiller, le raid légendaire à travers le Maroc a commencé depuis mars avec le lancement de leur association Les Brezt’elles.

« On le fait ? » : une nuit de réflexion a suffi à Laura et Evangéline, 25 ans, pour se lancer dans l’aventure 4L Trophy ! La première est CPE au collège de Bischheim, la seconde, assistante sociale à Strasbourg, elles se sont connues au lycée de Bouxwiller. Alors qu’elles rêvaient chacune de leur côté d’un voyage humanitaire doublé d’un challenge, le nom est prononcé pendant un week-end entre amis… Une semaine plus tard, le 25 mars, l’association Les Bretz’elles était créée pour se « donner une légitimité, le budget étant de plus de 12000€, et pouvoir redistribuer les dons ». 

Dix mois mis à profit pour « trouver des sponsors et mener des actions comme des tombolas, des brocantes, des marchés de Noël, grâce à une équipe de copains et la famille qui aident ». Les associations Enfants du désert et la Croix rouge seront notamment soutenues, et les coéquipières ont candidaté pour être « ambassadeurs d’un projet d’une journée dans une école ». Laura partage également son aventure avec ses collégiens,
« c’est du concret, ils s’investissent, font des collectes de fournitures, et tiendront un blog pendant le raid ».

D’Ingwiller au désert marocain en passant par Biarritz, Algéciras et Marrakech. / ©Dr

Coachées par les militaires d’Oberhoffen

Mais la préparation mécanique de la 4L les a également occupées : datée de 1985 et « chouchoutée par son revendeur, elle vient de Metz et a déjà fait deux 4L Trophy ». Accompagnées par un garage à Schweighouse, et coachées par les militaires d’Oberhoffen, il a fallu « tout apprendre, changer les bougies, la courroie, l’embrayage, on ne savait rien faire ! » rigolent les copines. Sans oublier « l’utilisation d’une boussole, démonter un pneu en situation, ou s’étirer après une journée au volant ». Et pour « rassurer conjoints et mamans », une balise GPS sera installée à Biarritz lors du départ officiel le 16 février, « puisque le but est de faire le moins de kilomètres ».

Si les Bretz’elles se sont renseignées sur la météo pendant les six étapes marocaines–
« très contrastée, de 25-30°C à 0 la nuit »–elles ne connaissent pas les lots remis aux vainqueurs le 25 février. Elles ont déjà tout gagné avec « l’aventure en amont, les rencontres humaines et la fierté de représenter la femme ».

Suivez-les sur Facebook et Instagram, www.4ltrophy.com équipage 807 et pour un don : www.helloasso.com/associations/bretz-elles

- Publicité -
ARTICLES SIMILAIRES
- Publicité -
- Publicité -

Articles populaires

- Publicité -
X