mercredi 24 juillet 2024
AccueilLes actusAutour de BischwillerPays-Rhénan - Denis Hommel : « Nous connaissons un fort développement...

Pays-Rhénan – Denis Hommel : « Nous connaissons un fort développement économique »

Réélu maire d’Offendorf en 2020, Denis Hommel a aussi pris la présidence de la Communauté de communes du Pays rhénan et celle de son Pôle d’équilibre territorial (PETR). Son territoire, à enjeux, connaît un fort développement à plusieurs niveaux. L’élu a accepté de nous recevoir pour faire un point sur les différents chantiers en cours.

Commençons par le plus général : le PETR, réunissant le Pays Rhénan mais aussi la Plaine du Rhin. Quels sont ses objectifs ?

Denis Hommel : Dans le PETR de la Bande rhénane Nord, nous nous focalisons sur le Plan climat. Nous avons inclus l’aide à la rénovation énergétique des bâtiments, mais aussi le développement du bilinguisme. Ce sont nos principaux éléments d’action.

Vous présidez la Communauté de communes. Le Pays rhénan connaît un fort développement, avec notamment de nombreux projets économiques et énergétiques. Où en sont les principaux dossiers ?

Premièrement, nous connaissons un fort développement économique. L’attractivité de notre territoire est renforcée par la réalisation de la zone d’activité Axioparc, un véritable bassin d’entreprises de plus de 100 hectares. Des prospects de très haut niveau y sont annoncés, comme l’allemand Bauder, par exemple, mais aussi des logisticiens et même des petites entreprises. Le développement de cette zone pourrait donner lieu à la création de 500 emplois, voire 1 000 d’ici quelques années. D’autres zones se développent à Kilstett, mais aussi à Soufflenheim avec la reconversion de la friche Maechler. Au niveau des énergies, trois projets de photovoltaïque flottants sur gravières sont en cours. Le plus avancé est celui de Leutenheim. Dalhunden et Offendorf suivront. Nous sommes aussi très attentifs à ce qu’il se fait pour l’hydrogène et le lithium.

Vous dites souvent que votre territoire est composé des trois « R » : le rail, la route et le Rhin. Que dire des transports dans le Pays rhénan ?

Par la route, nous encourageons le covoiturage avec Klaxit, mais notre démarche principale reste de favoriser les circulations douces, notamment le vélo. Notre plan prévoit de créer, à terme, 180 kilomètres de voies cyclables. Des réalisations sont en cours, que ce soit le long du Rhin, entre Sessenheim, Dalhunden et Drusenheim, mais aussi du côté de Kauffenheim et Rœschwoog. Le rail, cependant, pose un problème. Nous n’avons pas assez de trains aux heures de pointe. Nous sommes en négociation et nous espérons obtenir quatre trains supplémentaires.

- Publicité -
ARTICLES SIMILAIRES
- Publicité -
- Publicité -

Articles populaires

- Publicité -
X