jeudi 1 décembre 2022
3.9 C
Haguenau
AccueilLes actusAutour de HaguenauPlateforme de répit "Le trèfle" : aider et se faire aider

Plateforme de répit « Le trèfle » : aider et se faire aider

Assister un proche en perte d’autonomie ou en situation de handicap paraît naturel, mais s’accorder du répit pour soi et pour être capable de continuer beaucoup moins : en Alsace du nord, la plateforme d’accompagnement et de répit Le trèfle, basée à Bischwiller, coordonne les actions en faveur des aidants.

« C’est naturel, mais pas évident », lance Edith, qui aide à leur domicile ses deux parents de 80 et 81 ans, atteints de la maladie d’Alzheimer. « Après mon travail d’auxiliaire de vie, j’y passe tous les soirs et je fais une liste que maman barre : réveiller papa, passage de l’infirmière, petit déjeuner, aérer, etc. Ce sont mes parents, j’ai eu une belle vie avec eux, je ne peux pas les laisser, même si ma vie privée est mise entre parenthèses. » Avec Christian, son mari, qui va aussi deux fois par jour assister ses beaux-parents, ils participent à l’atelier sport-santé proposé à l’hôpital de Bischwiller. « C’est un moment de détente ensemble, sourit Edith, en sueur. Depuis deux ans, ça m’apporte un vrai soutien. »

Permettre de se ressourcer

Au rythme adapté par la coach sportive venue de la Maison sport et santé, une dizaine d’aidants fait des mouvements doux, pendant une heure qu’ils se consacrent pleinement*. Comme lors de la sortie à Kirrwiller fin octobre, certains aidés sont présents, sinon, la prise en charge est gérée par Le trèfle. Ponctuelle ou plus longue, elle permet à l’aidant de se ressourcer: « Le premier contact se fait par téléphone, explique Christine Singer, assistante de soins en gérontologie. Souvent une solution est trouvée et la bombe désamorcée ». Une psychologue intervient sur place ou à domicile, et « des actions pour soutenir leur santé, sport, cuisine, diététique, bien-être, suivi santé autre que le généraliste » se déploient sur les 105 communes couvertes.

L’atelier gratuit sport et santé :
un moment de répit pour les aidants. / ©SB

Du nord à l’ouest alsacien, de Saverne à Schirrhein et de Wissembourg à la Basse-Zorn — où se trouve d’ailleurs une coordinatrice séniors et aidants*— l’aide aux aidants est gratuite, financée par l’ARS. « Depuis 2013 et la création de la plateforme, nous touchons heureusement et malheureusement de plus en plus d’actifs qui ont besoin d’actes relais quotidiens », note Christine Singer. « Appeler à l’aide n’est jamais facile : sur 500 fichiers environ, seulement 200 aidants sont suivis régulièrement ». L’éducation, le devoir, « pour le meilleur et pour le pire » : il est temps pour les aidants de ne plus s’ignorer…

*Sport et santé tous les jeudis de 15h à 16h à Bischwiller, infos 06.72.01.76.82. D’autres ateliers sur www.cc-basse-zorn.fr

Christine Singer coordonne l’aide aux aidants sur la plateforme Le trèfle.
ARTICLES SIMILAIRES
- Publicité -

Articles populaires

X