mardi 31 janvier 2023
2.6 C
Haguenau
AccueilÀ la unePreuschdorf - Une ferme où la nature fait bien les choses

Preuschdorf – Une ferme où la nature fait bien les choses

Pierre Mettling a grandi dans la ferme familiale. À 10 ans, il se sentait déjà « responsable » de l’exploitation qu’il a reprise en 2018 avec son épouse Élodie. Ils incarnent la quatrième génération depuis 1936 et proposent des produits issus de l’agriculture biologique. Leur ligne de conduite : évoluer avec la nature.

« Va prendre tes leçons dans la nature », ce précepte de Léonard de Vinci, Pierre Mettling avoue l’avoir mis en pratique dès l’enfance, plus inspiré par le travail en extérieur que par l’école.

Après un BPRE et une période en double actif, il se lance vraiment. Élodie se souvient en souriant : « Un soir, il m’a dit qu’il avait acheté 50 brebis, le lendemain il parlait déjà de 100 et le surlendemain, lorsque je l’ai accompagné au pré, j‘en ai compté 130, c’était
parti ! » Aussitôt, elle prend en main l’administratif et la vente et Pierre s’attelle au métier de paysan qui en sous-entend d’autres : « Le matin, il m’arrive d’être ingénieur, l’après-midi mécano, le soir comptable et la nuit, véto », lance-t-il.

Le prix à payer

Élodie et Pierre élèvent aujourd’hui 400 brebis mères sans engraissement, leur délai de production d’un agneau est de 8 mois au lieu de 4. « Nos animaux bougent, vivent dehors, mangent l’herbe de nos prairies et le méteil pour lequel nous sommes autosuffisants ». Une quarantaine de vaches allaitantes permettent de proposer des colis de viande variés. Pour compléter l’offre, leurs vergers fournissent fruits et jus, leur maraîchage des légumes de saison et des aromatiques. « On produit de petites quantités, selon ce que la nature nous
offre », affirme le couple qui reste humble : « Si le grand corbeau nous vole un agneau, c’est le prix à payer pour laisser nos animaux au grand air, et si ce n’est pas une année à mirabelles, nous n’en vendons pas ». Ils sont fiers de dire : « Ici, rien ne se perd, nous récupérons les déchets verts de la commune et des habitants pour les broyer et en faire de la litière. La laine issue de la tonte est utilisée comme isolant pour la toiture de notre maison ».

Le travail et les projets ne manquent jamais à la ferme, cet hiver, Élodie et Pierre entameront la construction d’un hangar qui accueillera un espace de stockage de matériel et de fourrage, un autre pour les fruits, légumes et jus et deux espaces réservés à l’hivernage. Pour l’amour du métier.


L’INFO EN PLUS

La ferme propose toutes les semaines des paniers bio, les mercredis de 14h à 18h, les samedis de 10h à 12h et tous les mois des colis de viandes sur commande. Renseignements au 06 80 76 89 09 ou sur leur page Facebook.

LB

ARTICLES SIMILAIRES
- Publicité -

Articles populaires

X